Love, lies, and hocus pocus, book 4,5: Cat magic

L'ouvrage:
Lily et Sebastian vont rendre une visite de quelques jours à une amie. Sir Kippling aimerait être de la partie, mais son humaine refuse, car l'amie qu'elle va voir est allergique aux chats. Qu'à cela ne tienne, Sir Kippling va aller surveiller la bibliothèque, au cas où quelque chose de malvenu s'y passerait en l'absence de Lily.

Critique:
Avant de donner mon avis sur ce court roman, je tiens à préciser que le classement indiqué sur le site d'Audible est faux. Ce tome est classé comme étant le tome 0. Or, au début, il y a une note de Lydia Sherrer disant qu'il se déroule après le tome 4 («Legends»). Ce serait donc plutôt une sorte de tome 4,5. Même s'il peut être lu indépendamment, il vaut mieux avoir lu le tome 2 («Revelations») avant de lire «Cat magic».

J'ai adoré être dans la tête de Sir Kippling. D'abord, il nous renseigne sur certaines façons d'agir des chats. Vous apprendrez entre autres pourquoi ils laissent leurs poils sur vos affaires.

Au long de cette petite énigme, Sir Kippling sera parfois en danger. À ce moment, son réflexe ne sera pas la peur, mais la répulsion et l'indignation à l'égard de celui qui ose le menacer. En plusieurs occasions, les traits d'esprit et notes d'humour du chat m'ont fait sourire. La pauvre Penny n'y échappe pas lorsqu'elle se trompe, et l'appelle «mister Kippling».

À la fin, une ou deux questions restent, mais elles ne sont pas si importantes. De plus, la réponse à l'une sera peut-être évoquée dans un tome suivant. Quant à l'autre, on peut la déduire.

J'adore que Lydia Sherrer ait tenté de transcrire ce qui se passe dans la tête d'un chat. Et je suis sûre que ses interprétations quant aux agissements de ces derniers est la bonne (voir les poils de chat sur les habits). ;-)

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Chenoweth Press.

Comme d'habitude, le talent de la comédienne était au rendez-vous. Ce court roman était peut-être un peu plus difficile à lire pour elle, car elle devait presque toujours adopter la voix qu'elle a choisie pour le rôle de Sir Kippling. Pour moi, elle s'en est très bien tirée. Bien sûr, je n'aime toujours pas l'accent anglais, mais je sais qu'ici, la lectrice était obligée d'en prendre un.

Acheter « Love, lies, and hocus pocus, book 4,5: Cat magic » en téléchargement audio anglais sur Amazon (Audible.fr)