Love, lies, and hocus pocus, book 1: Beginnings

L'ouvrage:
Lily Singer est archiviste dans la bibliothèque du collège Agnès Scott. Elle adore vivre au milieu des livres. C'est une magicienne.
Ce jour-là, son ami, Sebastian Blackwell (qui est sorcier) lui demande son aide. Le propriétaire d'une maison a demandé à Sebastian de chasser l'esprit qui hante la demeure. Or, l'esprit est là pour tenter de contrer les effets d'un sort qui a été jeté sur lui et l'habitation, alors que cette dernière lui appartenait. Sebastian a besoin de Lily pour conjurer le sort.

Critique:
Ce premier tome des aventures de Lily et Sebastian m'a beaucoup plu. Quelque chose m'a paru étrange: ce volume contient trois aventures. Bien sûr, je n'aurais pas voulu que chacune soit indépendante, car cela aurait fait plusieurs tout petits livres, mais au départ, cela m'a étonnée.

Les deux personnages principaux sont attachants. Sebastian semble être quelqu'un de peu fréquentable, mais il se révèle rapidement sympathique. L'amitié teintée d'agacement (ou l'inverse) que Lily ressent à son égard est assez amusante, car il est facile d'imaginer que cela pourrait se transformer, à mesure des tomes, en amour. Cela ne me déplairait pas, car lorsqu'il s'agit de travailler ensemble, nos deux héros s'y entendent. Les situations dans lesquelles ils se mettent et certaines de leurs répliques suscitent également le rire. Par exemple, dans la première aventure, les deux protagonistes se rendent vite compte qu'il leur sera ardu d'accéder au journal d'Annabel. De ce fait, Sebastian explique qu'il n'y a qu'une solution, et qu'il faut la tenter malgré son illégalité. Lily se récrie que c'est absolument hors de question... et la scène suivante montre les deux personnages faisant ce que la jeune femme se refusait à accomplir.

À la fin de la première aventure, j'ai craint que le tout bascule vers le niais. Pourtant, il n'en est rien. Le thème de la dernière aventure paraîtra peut-être ressassé à certains, mais Lydia Sherrer en fait quelque chose à la fois d'original et de familier. Tout comme dans la première aventure, certains pans de l'histoire sont tristes. L'autrice met en scène des sorciers et des magiciens, mais ceux-ci ne peuvent pas faire tourner le monde à leur guise. La magie ne peut pas tout arranger. C'est une idée intéressante, car cela fait que les personnages (dans ce cas Sebastian) se rendent compte qu'ils ne sont pas tout puissants.

J'ai hâte de lire le tome 2! Heureusement pour moi, je pourrai le lire, cependant, tout comme pour la série «Debutante dropout», de Susan McBride, certains livres de cette série ne sont pas disponibles sur Audible. J'espère qu'à l'instar des tomes 4 et 5 des Susan McBride, qui sont soudain devenus disponibles, les tomes manquants de la série de Lydia Sherrer apparaîtront. Apparemment, le 2,5 pourrait être lu indépendamment. Mais le 5 (l'autre tome manquant), non.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Tantor Media.

Acheter « Love, lies, and hocus pocus, book 1: Beginnings » en téléchargement audio anglais sur Amazon