L'ouvrage:
Ne pouvant plus supporter de vivre avec sa mère, Kacey Young, dix-sept ans, est envoyée chez son père (qu'elle ne connaît pas), dans la petite ville de Broken Falls. La famille de son père l'accueille bien, même si sa venue commence par déplaire à Lauren, sa demi-soeur de treize ans.
Au lycée, Kacey est rapidement abordée par Bailey. Celle-ci et son amie Jade l'incluent dans leur cercle. Cependant, cette amitié est étrange, car Bailey et Jade poussent Kacey à braver des interdits.

Critique:
Avant d'acheter ce livre, j'ai lu des chroniques sur Babelio. Certaines étaient positives, et allaient dans le sens de ce à quoi je m'attendais, car j'ai aimé «The cheerleaders», de Kara Thomas. Une autre était négative. Selon la personne, les adolescentes en général ne sont pas stupides et artificielles comme elles le sont dans «Little monsters». Après avoir fini le roman, je peux dire que le genre d'adolescentes créé par Kara Thomas est crédible. Je ne veux pas dire que toutes sont ainsi, mais que celles-là sont une partie du tout. De toute façon, si certaines sont détestables, ce n'est pas dû à leur adolescence, mais à leur caractère, à leur personnalité. Quand on est détestable, on n'a pas besoin d'avoir dix-sept ans, on peut l'être à dix ou à quarante ans. Je n'en dirai pas plus quant au caractère de certaines de ces jeunes filles pour ne pas trop en dévoiler.

La personne ayant écrit la chronique négative disait qu'elle avait détesté la fin. De ce fait, au long de ma lecture, je me suis préparée à une fin que je n'aurais pas aimée. J'ai donc soupçonné plusieurs personnes (comme le souhaitait l'auteur), et j'ai tellement souhaité que mes soupçons se révèlent faux que j'ai été moins déçue par la fin que j'aurais pu l'être. En effet, je suis déçue que l'un des personnages soit impliqué. J'aurais préféré que ce personnage ne fraie pas avec toutes cette horreur. Si je poussais un peu la réflexion, je pourrais même dire qu'il est quelque peu incongru que ce personnage se soit retrouvé à faire cela. Certes, c'est bien expliqué et justifié par l'autrice, mais je pense qu'elle aurait pu laisser ce personnage dans le monde normal.

La personne dont j'ai lu la chronique négative a surtout apprécié le début du roman où Kacey fait de son mieux pour être acceptée de Bailey et Jade. Elle aurait préféré que cela continue dans cette voie. J'ai préféré la direction prise ensuite par l'auteur. Si elle avait continué comme au début, j'aurais sûrement pensé que «Little monsters» était une pâle copie (même si sorti avant) de «Girl gone mad».

Le roman m'a donc plu. Pour moi, l'intrigue ne traîne pas, tout en laissant au lecteur le temps d'assimiler les choses, et de faire des hypothèses.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Phoebe Strole et Brittany Pressley pour les éditions Listening Library.

J'ai longtemps hésité à tenter ce livre, car je ne suis pas friande de la lecture de Brittany Pressley. Son jeu n'est pas vraiment naturel, et elle joue trop de l'enrouement de sa voix. Heureusement pour moi, elle intervient bien moins que Phoebe Strole. Cette dernière est toujours aussi talentueuse. Sa lecture est naturelle, son jeu n'est ni trop sobre ni exagéré.