Un garçon sur le pas de la porte

L'ouvrage:
Micah Mortimer vit de petits boulots: réparations, dépannages informatique... Il a une vie bien rangée, aime bien sa routine... Un jour, devant chez lui, il trouve Brink, un adolescent qui lui apprend qu'il est le fils de Lorna, qui était la petite amie de Micah au lycée.

Critique:
Ce roman m'a plu. J'ai apprécié qu'Anne Tyler prenne le temps de décrire la vie routinière de Micah, de nous présenter le personnage. J'ai bien ri, car les pannes informatique auxquelles il est confronté sont très courantes dans «la vraie vie», et ceux qui en sont victimes réagissent exactement comme le décrit la romancière. Elle est quand même allée plus loin que ce que je connaissais en racontant la panne de Rosalie: Micah devait trouver le mot de passe de l'ordinateur qui, à première vue, n'était trouvable nulle part. ;-)

L'épisode de la vie de Micah raconté ici pourrait paraître anodin. Le fils de son ex petite amie débarque, prétendant que Micah est son père. Oui, bon, et alors?... Cependant, cela donne l'occasion à l'autrice de faire en sorte que son personnage remette certaines choses en question. On ne passe pas tout le roman à se demander si Brink est bien le fils de Micah, car celui-ci donne très vite la réponse à cette question. À mesure des discussions (avec sa famille, Lorna, Brink, et Cass) Micah, se penche sur ses actions passées, sur la manière dont il a perçu ceci ou cela. Pour moi, c'est surtout ce que lui dit Lorna qui doit le faire réfléchir. Quant à Cass, je la trouve assez injuste. J'ai l'impression, comme le héros, que ce qu'elle allègue n'est qu'un prétexte. C'est cette remise en question d'une personne appréciant beaucoup l'ordre et la routine, d'une personne qui a certaines idées depuis assez longtemps, qu'Anne Tyler nous propose. J'ai trouvé cela sympathique, car je me suis facilement identifiée au personnage, et je me demandais par quel bout je prendrais les choses à sa place.

En parallèle, l'autrice aborde (peu, mais pertinemment) certains thèmes d'actualité: les rencontres par internet, le fait de vouloir s'engager très vite...

On voit peu la famille de Micah, mais cela semble être une joyeuse bande. Cette impression est renforcée par les souvenirs évoqués par Lorna.

Un roman sympathique, qui aborde certains thèmes avec finesse.

Éditeur: Phébus.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Martine Moinat pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « Un garçon sur le pas de la porte » sur Amazon