Layover

L'ouvrage:
Lorsque Jack a épousé Louisa, chacun avait un enfant d'un premier mariage: Flynn (fille de Jack) et Amos (fils de Louisa). Ensemble, ils ont eu Poppy. Flynn et Amos vivent avec eux à New York: Amos ne veut plus voir Clay (son père), et la mère de Flynn est morte. À présent, les trois enfants doivent rejoindre leurs parents pour des vacances. Alors qu'ils sont à Los Angeles et attendent leur correspondance, Poppy annonce aux deux adolescents que Jack et Louisa veulent divorcer, et que ces vacances sont un peu comme leur chant du cygne. Les enfants n'ont que faire de ce que souhaite le couple: ils veulent rester ensemble. Ils décident donc... de ne pas quitter Los Angeles.

Critique:
Quand j'ai repéré ce roman, je me méfiais un peu: j'avais peur qu'il soit niais. Une amie m'a dit que la couverture ne donnait pas cette impression. J'ai donc acheté le livre, et j'ai mis un peu de temps à le caser dans mes lectures parce que je gardais un a priori. Je suis contente de dire que mon crédit (sur Audible.fr) n'a pas été gaspillé. Bien sûr, il y a des situations qui pourraient conduire à de la mièvrerie, mais les autrices ont su bien amener les choses. Il y a d'abord l'attirance de deux personnages l'un pour l'autre. Celle-là, je la voyais venir avant d'avoir commencé le roman. ;-) Elle ne m'a finalement pas gênée, car je l'ai trouvée bien racontée, même si j'ai un peu râlé parce que certaines choses traînaient. En outre, il m'a semblé qu'Amos ne prenait pas la chose par le bon bout. On m'objectera qu'au moment où il a agi ainsi, il n'avait pas d'autres solutions. Il y en avait une, mais elle n'aurait pas été acceptée par Jack et Louisa.

On peut aussi penser que la situation du père d'Amos conduira à quelque chose de niais. Mais là encore, les autrices ont évité le sirupeux. Je suis contente qu'elles aient choisi de montrer Clay ainsi sans trop en faire.

Je trouve un peu dommage que ce dont souffre Poppy ne soit pas clairement expliqué. J'imagine qu'elle est autiste (à un moindre degré), et qu'elle doit aussi avoir du mal à contrôler son anxiété (je crois que cela s'appelle «trouble anxieux»), mais j'aurais aimé que les choses soient posées.

J'ai apprécié la très bonne entente entre les trois enfants. Ils sont plus matures que les deux parents. D'ailleurs, à travers ce qu'en disent Flynn et surtout Amos, Louisa n'a pas l'air d'être très plaisante...

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Phoebe Strole (lisant les chapitres racontés par Flynn), Michael Crouch (interprétant ceux narrés par Amos), et Cassandra Morris (lisant les chapitres du point de vue de Poppy) pour les éditions Listening Library.

Phoebe Strole fait partie des comédiens dont j'aime beaucoup le jeu. Ici, elle n'a pas démérité. C'est la même chose pour Cassandra Morris, même si j'aurais préféré une comédienne pouvant prendre une voix plus enfantine, car Poppy a environ dix ans. Je ne connaissais pas du tout Michael Crouch. Son jeu m'a plu, je l'entendrai à nouveau avec plaisir.

Acheter « Layover » en téléchargement audio anglais (Audible.fr)