Note: Ce billet aurait dû paraître le jeudi 31 janvier. Seulement, à force de publier des billets à l'avance, et de laisser le plugin Planification les mettre en ligne à la date désirée, je me suis emmêlé les pinceaux. J'avais oublié de mettre la bonne date sur le billet! Je l'ai rétablie et ai mis ce billet en ligne manuellement. Je suis désolée.
Bonne lecture!

Aujourd'hui, c'est Laurence Gargantini qui répond à mes questions.

La Livrophile: Comment en êtes-vous arrivée à enregistrer des livres?
Laurence Gargantini: Si j'ai eu envie d'enregistrer des livres, c'est parce que j'ai toujours aimé lire. J'ai eu beaucoup de plaisir à lire pour mes enfants quand ils étaient petits. Plus tard, je me suis renseignée à la bibliothèque Braille et l'on m'a invitée à faire un essai de voix... et c'est ainsi que cette belle aventure a débuté. Tout d'abord sur cassette et plus particulièrement pour les enfants, puis pour les adultes également. J'ajouterai que le fait de savoir que je fais plaisir à quelqu'un est extrêmement motivant. J'ai été en contact avec un Monsieur mal-voyant de langue allemande et j'ai vu son visage s'éclairer lorsqu'il a reçu ses CD ! Il les attendait impatiemment car souffrant d'un problème de locomotion, ses "livres" sont sa plus grande distraction. Lorsqu'il a appris que j'enregistrais des lectures, il m'a remerciée d'une manière touchante, m'expliquant par là même ce que nous, lecteurs, pouvons apporter à des personnes comme lui.

L: Pour vos lectures personnelles, avez-vous une préférence pour un genre de livres? De même, y a-t-il un genre de livres que vous n'aimez absolument pas?
L.G.: Ma préférence va aux romans policiers américains et aussi à des écrivains du terroir, comme Christian Signol, par exemple, dont j'apprécie le style et les descriptions. J'aime également les romans écrits par les femmes, et enfin, l'humour.
En revanche, je n'aime pas du tout les oeuvres futuristes (science-fiction), pas plus que l'Histoire Ancienne!
Et pour finir, je déteste la vulgarité.

L: Comment choisissez-vous quels livres vous allez enregistrer? Je suppose que vous n'enregistrez pas uniquement ceux que vous aimeriez lire.
L.G.: Le choix de la lecture est dicté en premier par les demandes, puis ensuite s'il est préférable que ce soit un homme ou une femme qui lise, surtout dans le cas d'un récit à la 1ère personne. Il m'arrive de proposer des lectures que j'ai appréciées ou d'en refuser pour les raisons citées plus haut!

L: Parmi les livres que vous avez enregistrés, quel est celui pue vous avez préféré?
L.G.: Je ne peux pas vous citer de livre préféré car j'en enregistre depuis 15 ans et je ne garde pas forcément de souvenir de ce que je lis... Mais il est évident que je vais préférer une lecture que j'ai moi-même suggérée!

L: Est-il arrivé qu'un livre à enregistrer vous tente, puis qu'après avoir approfondi, vous le trouviez beaucoup moins à votre goût? Pouvez-vous donner un ou plusieurs exemples? A l'inverse, un livre qui ne vous tentait pas s'est-il révélé bien plus plaisant que prévu? Pouvez-vous donner un ou plusieurs exemples?
L.G.: Il arrive qu'un ouvrage se révèle décevant ou pénible. Dernièrement il m'est arrivé de lire une histoire qui se terminait fort mal et je reconnais que cela m'a été difficile d'aller jusqu'au bout, surtout que cela se déroulait en été 2003 et qu'il y avait beaucoup d'évocations d'événements bien réels liés à cet été-là qui laissaient à penser qu'il s'agissait peut-être d'un récit authentique. L'inverse ne s'est jamais encore produit: si je ne "sens" pas l'ouvrage, je préfère le laisser à quelqu'un d'autre qui le lira beaucoup mieux.

L: Combien de temps avez-vous pour vous approprier le livre avant de l'enregistrer? Le lisez-vous plusieurs fois? Lisez-vous un chapitre, puis l'enregistrez-vous? Découvrez-vous le livre au moment où vous l'enregistrez? Vous imaginez-vous facilement les personnages? Expliquez votre démarche, vos habitudes.
L.G.: Généralement, nous avons l'oeuvre dans les mains au moins 15 jours à l'avance. J'entre dans le livre au moment où le micro s'ouvre! Je le parcours avant, en général je me "promène" dans le nombre de pages que je vais enregistrer mais je le lis rarement entièrement (ce qui explique le paragraphe précédent...!), sauf évidemment s'il s'agit d'un roman que je propose après l'avoir lu! Je pense que si je le préparais mot par mot, mon ton serait un peu "appris par coeur" et donc ennuyeux. Mais votre avis m'intéresse aussi!
Oui, j'imagine les personnages, d'autant mieux si l'auteur les décrit!

L: Combien de temps dure une séance d'enregistrement? (Je sais que ça varie selon l'énergie et la disponibilité des lecteurs.)
L.G.: Une séance dure environ entre 1 heure et 1 heure et demie, une fois par semaine, à moins qu'il y ait une urgence! ce qui est rarement le cas. En fait, trajet compris, j'y consacre la matinée entière.

L: Lorsque vous enregistriez sur cassette, comment faisiez-vous lorsque vous vous trompiez de ton, par exemple, pour une réplique?
L.G.: A l'époque des cassettes, en cas d'erreur, ou de toux intempestive, je demandais l'aide du technicien afin d'effacer et de recommencer!

L: Qu'enregistrez-vous en ce moment?
L.G.: En ce moment j'enregistre un gros livre de l'américaine Barbara Taylor Bradford: "La dynastie Ravenscar", saga d'une famille anglaise au cours du 20ème siècle. C'est plaisant.

L: Faites-vous particulièrement attention à ne pas abîmer votre voix dans la vie de tous les jours?
L.G.: Je noue une écharpe autour de mon cou en hiver, mais, Dieu merci, je bénéficie d'une bonne santé! J'ai arrêté de fumer en 2006.

L: Avez-vous un métier en plus de cette activité de lectrice bénévole?
L.G.: Oui, j'exerce une autre activité qui m'oblige aussi à parler!

L: Quels sont vos centres d'intérêt à part la lecture?
L.G.: Je fais du sport presque chaque jour, j'aime beaucoup être avec ma famille, avec mes amis, et j'adore la nature et les animaux. J'en ai plusieurs. J'aime cuisiner pour les bons vivants et les gourmands!
J'aime beaucoup le Sud en général et les îles; les gens que l'on y rencontre, la végétation, le climat, les parfums, la mer et les épices.

L: Avez-vous une devise dans la vie?
L.G.: Ma devise est : "Carpe diem", profiter de chaque jour car on ne sait pas de quoi demain sera fait; dire aux gens qu'on les aime et le leur prouver tant qu'on le peut, et enfin, apprécier ce que l'on a en évitant de gémir sur ce que l'on n'a pas...!

L: Y a-t-il quelque chose que vous souhaiteriez ajouter?
L.G.: Je voudrais ajouter que j'ai été infiniment touchée par ce que vous avez eu la gentillesse de dire à mon sujet sur votre "blog" et que j'espère pouvoir continuer encore longtemps à vous faire sourire, à vous émouvoir et à vous faire plaisir en vous prêtant mes yeux! C'est une magnifique motivation pour moi et je vous remercie sincèrement de l'intérêt que vous voulez bien me porter.
A bientôt!

Liste des livres enregistrés par Laurence Gargantini:
1993:
L'assassin: Jean Dutourd
Missouri; Arc-en-ciel; Le voyage de Plume; Plume en bateau: Christine Bauchau, Markus Pfister et Hans De Beer
Kiki la casse: Henriette Bichonnier
Le club des cinq en péril: Enid Blyton
L'étalon noir: Walter Farley
%Le journal secret de Marine: Sandrine Pernusch
Devenez populaire en cinq leçons: Marie-Aude Murail
L'idée du siècle: Daniel Pennac
Contes de Noël 93

1994:
Treize à la douzaine: Ernestine et Frank Gilbreth
Jazz: Toni Morrison
Immensités: Sylvie Germain
Michel et le brocanteur: Georges Bayard
Un sacré menteur: Bruce Clements
Encore une histoire de sorcière: Valérie Cluzot
L'appel de la forêt: Jack London
L'enfant du dimanche: Gudrun Mebs
L'île du docteur Moreau: Herbert-George Wells
La tarte volante: Gianni Rodari
Le cadeau d'Arthur: Guillaume de Sancy
Madame Bigote-Gigote: Betty Macdonald
Contes de Noël 94

1995:
Papa qui?: Claude Sarraute
La mousse-manie: Judy Blume
Le fantôme du troisième balcon: Caroline Quine
Le tigre des lagunes: Henri Vernes
L'huissier est pour jeudi: Claire Devarrieux
A la recherche du rat-trompette: Jean Joubert
Fables: Jean de La Fontaine
Contes de Noël 95

1996:
La saveur d'une fougasse: Michèle Joz-Roland
La jeune fille à l'avant-scène: Jean Piat
Jimmy Lalouette: Jean-François Ménard
Une soudaine solitude: Madeleine Chapsal
Présidente: Patrick Cauvin
Mourir au paradis: Philippe Graven
Raconte-moi la vie: plusieurs auteurs

1997:
Le secret de la villa Mimosa: Elizabeth Adler
Emportez-moi sans me briser: Isabelle Jarry
Joyeux Noël, Merry Christmas: Mary Higgins Clark
La trahison: Cécile Wajsbrot
Voix: Dacia Maraini
En attendant Noël, un conte par jour jusqu'à Noël: Philippe Fix

1998:
September: Rosamunde Pilcher
Vos droits d'assurés: plusieurs auteurs (et plusieurs lecteurs)
Rose Madder: Stéphen King
Petite chronique des cigales: Magali Fillol
Mariama et autres contes d'Afrique de l'Ouest: Mamadou Diallo
Le mystérieux docteur Xatan: Henri Vernes
Diana, la princesse abandonnée: Nicholas Davies

1999:
Une si longue nuit: Mary Higgins Clark
Misia, la vie de Misia Sert: Arthur Gold et Robert Fitzdale
Quelqu'un de bien: Guy Lagorce
Lâcher prise, dire oui à la vie: Rosette Poletti et Barbara Dobs
Gérer ses émotions, des réactions indispensables: Olivier Nunge et Simone Mortéra

2000:
Le roi des halles («Secret d'état«, tome 2): Juliette Benzoni
Et nous nous reverrons: Mary Higgins Clark
La nuit des pantins: Robert-Lawrence Stine
Arletty, de Frédérick Lemaître aux enfants du paradis: Michel Souvais (avec monsieur de Saugy)
Cadavre X: Patricia Cornwell

2001:
Complot de femmes: Christine Arnothy
Les noëls blancs («Ce que vivent les hommes«, tome 1): Christian Signol
La nuit tombe, Dieu regarde: Jean-Jacques Langendorf

2002:
Le labyrinthe des coeurs: Elizabeth Walker
Une taupe à la maison blanche: Jack Higgins
Je l'aimais: Anna Gavalda
La vallée des dinosaures («La cabane magique«, tome 1): Mary Pope Osborne
Nouvelles chroniques de San Francisco («Chroniques de San Francisco«, tome 2): Armistead Maupin
Une fille méga giga extra («Le monde délirant d'Ally«, tome 1): Karen Maccombie
Pomme, fille unique: Sylviane Degunst
Petit ami plus petite amie égale gros, gros soucis («Le monde délirant d'Ally«, tome 2): Karen Maccombie
Le match de foot qui dura tout un été, Bernard Chambaz
Une incroyable histoire: William Irish

2003:
Le baiser: Danielle Steel
Amour, racket et sales manies («Le monde délirant d'Ally«, tome 3): Karen Maccombie
Copains, faux copains et secrets très secrets («Le monde délirant d'Ally«, tome 4): Karen Maccombie
101 expériences de philosophie quotidienne: Roger-Paul Droit
Les yeux de diamant: Carol Higgins Clark
Le saint, par ici la monnaie: Leslie Charteris
La fiancée du crapaud («Sigrid et les mondes perdus«, tome 2): Serge Brussolo, 2003
Une seconde chance: Mary Higgins Clark
Cinq jours à Paris: Danielle Steel

2004:
La guerre des couronnes («La reine liberté«, tome 2): Christian Jacq
Portraits ge.ch, 30 genevois méconnus: Marie-Claire Lescaze
Les enquêtes d'Annika Bengtzon, Dead line: Lisa Marklund
Tatouages, tortue, et têtes à claques («Le monde délirant d'Ally«, tome 8): Karen Maccombie
Geneviève («Quatre soeurs«, tome 4): Malika Ferdjoukh
Nains de jardin, téloche, et grosse pétoche («Le monde délirant d'Ally«, tome 9): Karen Maccombie
Cadeau mortel pour Noël: plusieurs auteurs

2005:
Le secret d'Emma Harte («L'espace d'une vie«, tome 4): Barbara Taylor Bradford
On m'a dit à la ferme: Anne-Marie Prodon
Asticots, pari stupide, et faux départ («Le monde délirant d'Ally«, tome 12): Karen Maccombie
Terrain dangereux: Jack Higgins
Le talisman («La chaloupe«, tome 1): Janine Boissard, (plusieurs lecteurs)

2006:
L'oiseau-tempête: Dominique Martin
Le sang du temps: Maxime Chattam
A bon port: Danielle Steel
La succession d'Emma Harte («L'espace d'une vie«, tome 6): Barbara Taylor Bradford

2007:
Bois ton rais de soleil: Marie Mauron
Essai sur les bistrots de Russin
Saba samba («Le quadrille des assassins«, tome 3): Hervé Jubert
Canicule, prenez gardes aux ides d'Auguste: Monique Ferrero