La voie du loup

L'ouvrage:
À l'âge de sept ans, Elka vivait dans un petit village avec sa grand-mère. Celle-ci s'occupait de la fillette pendant que les parents de cette dernière allaient faire fortune en ville. Un jour, l'enfant s'est perdue dans les bois, et a été recueillie et élevée par un homme qu'elle surnomme «le trappeur». Dix ans s'écoulent. Elka apprend alors que son père adoptif est recherché pour le meurtre de plusieurs femmes. Complètement déboussolée, elle s'en va. Elle souhaite fuir cette situation, et décide d'en profiter pour tenter de retrouver ses parents.

Critique:
J'ai adoré ce roman (autre cadeau de ma mère pour Noël 2018). Sa plus grande force est son héroïne. Cette fille de la nature doit faire face à des situations auxquelles elle n'est pas préparée, et trouve toujours le moyen de s'adapter. Bien sûr, elle se débrouille mieux sous un orage que confrontée à la cruauté humaine, mais elle s'en sort toujours. J'aurais agi comme elle sur le bateau.
Le plus dur pour la narratrice est sûrement de devoir accepter la duplicité de son père adoptif, et également autre chose qu'elle-même a du mal à se pardonner.

J'ai souri lorsque notre héroïne s'embarrasse de Pénélope. Elka pense d'ailleurs que sa compagne ne lui sera d'aucune utilité, étant une pauvre chose fragile. Ce curieux duo ne manquera pas de surprendre le lecteur. Je dois dire que je n'ai pas trop apprécié Pénélope. Pourtant, elle ne trahit pas Elka... je la trouvais surtout pénible lorsqu'elle minaudait avec Mark, et je me demandais ce que celui-ci lui trouvait. Mais Pénélope prouve à tous (je ne l'aurais pas pensé d'elle, et cela a fait que j'ai retiré toutes mes mauvaises pensées à son égard) qu'elle apprécie Elka à sa juste valeur.

Non seulement le roman ne traîne pas, mais l'auteur a su faire monter la tension de multiples manières. Il y a d'abord ce que vit Elka sur le bateau. (Je savais qu'elle était tombée sur une personne méprisable avant qu'elle ne le découvre. Il m'a d'ailleurs semblé étrange qu'elle ne se méfie pas, et tombe sous le charme d'un beau parleur.) Il y a ensuite les péripéties que Pénélope et elle vivent. Enfin, il y a la mission qu'elle finit par se donner.

Ce roman a une vraie fin. Cependant, j'aurais souhaité savoir ce que devient la narratrice. À la toute fin, on sait certaines choses, mais je pense que j'aurais aimé savoir la suite, même si on me rétorquera qu'on peut facilement l'imaginer. Je pense qu'elle n'est pas forcément toute tracée à cause d'un détail (que je ne dévoilerai pas ici pour ne pas trop en dire).

Je ne sais pas vraiment quand se passe le roman, mais au vu de certains détails, j'imagine que c'est au dix-septième ou dix-huitième siècle...

Une héroïne très attachante, une intrigue très bien pensée, une ambiance parfaitement exposée. Une réussite!!!

Éditeur français: Bragelonne.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Harper Audio.

Les habitués de ce blog savent sûrement qu'Amy McFadden fait partie des lecteurs dont le jeu me plaît beaucoup. Ici, elle n'a pas démérité.

Acheter «La voie du loup » sur Amazon