La fleur de l'illusion

L'ouvrage:
Après le suicide de son cousin (Naoto), Lino se rapproche de son grand-père. Constatant qu'il cultive des fleurs et aime en parler, elle lui propose d'ouvrir un blog qui leur serait consacré. Ne connaissant pas grand-chose à internet, le vieil homme accepte que sa petite-fille s'occupe de tout. Il lui demande seulement de ne pas évoquer une fleur jaune à propos de laquelle il reste évasif.

Critique:
Ce roman est assez lent, mais cela ne m'a pas du tout gênée. Pour moi, ici, lenteur ne signifie pas remplissage. J'ai aimé voir se mettre progressivement en place les pièces du puzzle. Je me suis bien doutée que si l'auteur disait ceci et cela, c'est qu'il fallait assembler certains éléments, mais je ne parvenais pas à le faire. Cela m'a ravie. Tout est méticuleusement pensé, rien n'est laissé au hasard, chaque détail finit par avoir son importance. L'énigme n'est ni bâclée ni incohérente. On peut même penser qu'elle est facile à élucider... après en avoir eu la solution. Je n'ai qu'un reproche: les personnages auraient dû émettre un doute quant à ce que promet un autre. Peut-être Keigo Higashino n'avait-il aucune parade concernant cette faille, mais ce n'est pas parce qu'elle n'est pas exprimée que le lecteur n'y pensera pas.
J'ai aussi apprécié que la fin ne soit pas brutale, que l'écrivain prenne le temps de nous dire comment évoluent les personnages principaux.

Les personnages m'ont été sympathiques, surtout Lino et Sota, dont la rencontre était fortement improbable, et a été orchestrée par les mystères qui les réunissent.
La plupart des protagonistes sont creusés. Au sujet de l'un d'eux, il ma plu de tomber dans le piège tendu par le romancier. Il l'a fait très subtilement, et m'a bien eue.

Je me rends compte que je ne peux pas dire grand-chose à propos de ce livre sans trop en dévoiler. Je suis un peu frustrée d'écrire une chronique si courte. Je ne peux que l'achever par ce conseil: lisez ce livre savamment pensé et construit.

Éditeur: Actes Sud.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Bertrand Baumann pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « La fleur de l'illusion » sur Amazon