L'accident de l'A35

L'ouvrage:
Saint-Louis, ville près de la frontière Suisse. L'avocat Bertrand Barthelme se tue dans un accident de voiture. Lorsque le policier Georges Gorski annonce la nouvelle à Lucette, la veuve, celle-ci se demande ce que son mari faisait sur cette route, alors qu'il lui avait dit se rendre ailleurs.

Critique:
Ce roman m'a plu, malgré les quelques reproches que je ferai. Par exemple, tout comme dans le tome 1, à la fin, certaines choses ne sont pas résolues. Concernant le tome 1, je n'en ai pas parlé dans ma chronique, parce que je savais qu'il y avait un tome 2, et imaginais que l'ultime réponse de l'enquête serait donnée au détour des pensées de Gorski, au début de ce tome 2. Non seulement, la réponse ne nous est pas donnée (ce qui n'est pas extrêmement grave, même si j'aurais préféré qu'elle y soit), mais le tome 2 laisse également le lecteur avec des questions. Celles-ci ne sont pas cruciales, mais il est dommage de ne pas avoir toutes les réponses.

Il m'a plu de retrouver Gorski: son amour pour son métier et son désir de bien le faire, ainsi que sa chaotique histoire de couple. Tout comme dans le tome 1, je n'ai pas vraiment apprécié sa femme, Céline. Je trouve dommage qu'ici, ce soit elle qui ait décidé de ne plus tourner autour du pot. Je trouve étrange que Clémence n'ait pas davantage fait preuve de volonté concernant son lieu de résidence. Soit, elle n'est pas majeure, mais elle n'en est pas loin.

Je n'ai pas éprouvé de sympathie pour Raymond, le fils de Bertrand. On me dira qu'il a les circonstances atténuantes: il se cherche, veut se prouver certaines choses... De plus, son père n'en a pas vraiment été un. Malgré cela, ce personnage m'a déplu. Il semble ne penser qu'à lui.

Excepté le fait que quelques réponses manquent, j'ai trouvé le récit lent, mais sans temps morts, ce qui m'a plu. Gorski n'a d'ailleurs pas beaucoup de cartes en mains lorsqu'il commence à enquêter. Il aurait fallu que vers la fin, il sût ce que Raymond vient de découvrir.

J'espère qu'il y aura un tome 3, ne serai-ce que pour retrouver Gorski.

Service presse des éditions Audible Studios, dont vous trouverez le catalogue sur le site Audible.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Florian Wormser.

Comme dans «La disparition d'Adèle Bedeau», j'ai aimé la prestation du comédien. Son jeu est naturel, sa voix se fond dans l'ambiance du roman.

Pour information, la structure du livre est respectée.

Acheter « L'accident de l'A35 » sur Amazon
Acheter « L'accident de l'A35 » en téléchargement audio sur Amazon (Audible.fr)