Jusqu'au dernier

L'ouvrage:
Afrique du Sud. La police du Cap est confrontée à un braqueur de banques qui utilise toujours le même modus operandi. Parallèlement, un meurtre est commis. La victime (James Wallace) semble ne pas avoir d'ennemis. Seulement, l'homme ne serait pas aussi fidèle que le pense sa femme.
Mat Joubert, capitaine de police, enquête sur ces affaires en tentant de faire avec l'incommensurable peine qui est la sienne depuis deux ans, depuis la mort de sa femme.

Critique:
Ce roman m'a plu. J'ai d'abord beaucoup apprécié Mat Joubert dont je comprenais la douleur et l'amour du métier. Je le suivais dans d'autres détails: son goût prononcé pour la nourriture pas forcément bonne pour la santé, mais aussi sa volonté d'être mieux dans son corps. Il commence par détester ce que lui impose son supérieur, mais finit par souhaiter lui montrer qu'il peut maigrir et être bien dans sa peau. C'est la même chose quant à sa vie privée. Il reste dévasté par la mort de sa femme et ses circonstances, semble ne pas vouloir s'en sortir, mais finit par se rendre compte qu'il veut reprendre le dessus. C'est un personnage très sympathique. Il a été brisé, mais se reconstruit peu à peu. J'ai également apprécié son attitude envers Benny Griessel.

Les deux énigmes sont plaisantes à suivre. J'ai tout de suite pensé que celle du braqueur de banques serait la plus facile à élucider. Quant à la seconde, au moment où le coiffeur (j'écris plutôt sa profession, car je n'ai pas l'orthographe de son nom) commence à dresser une liste de noms, j'ai imaginé quelque chose qui aurait regroupé certains lors d'un événement arrivé de nombreuses années auparavant. L'énigme se tient, il n'y a pas d'incohérences. J'aurais quand même préféré que le meurtrier fasse beaucoup souffrir ses victimes avant de les tuer. J'ai trouvé qui était coupable avant Mat, parce qu'à un moment, un personnage dit quelque chose, et j'ai pensé que ce personnage agissait à dessein... J'avais le bon raisonnement. De ce fait, j'avais également deviné le mobile avant Joubert. Une fois qu'on a le coupable, étant donné les victimes, on se doute de ce qui est arrivé. Avoir résolu l'énigme n'a en rien gâché ma lecture. Je restais attachée à la psychologie des personnages, surtout celle de Joubert.

Après avoir lu «Les soldats de l'aube» (ce blog n'existait pas à l'époque), j'ai souhaité lire d'autres romans de Deon Meyer. J'ai donc lu «L'âme du chasseur» (une bibliothèque sonore l'a enregistré à ma demande), et... j'ai été traumatisée. Pendant plusieurs années, j'ai vu les romans de cet auteur sortir en audio, tous lus par le très talentueux Éric Herson-Macarel, et à chaque fois que je pensais réessayer, je me disais: "Souviens-toi de «L'âme du chasseur».» Plus tard, j'ai lu «Meurtres pour rédemption», puis "Nous rêvions juste de liberté»... Ces deux livres m'ont beaucoup marquée, et ont repoussé mon seuil de tolérance. Je me suis donc dit que je pouvais sûrement retenter Deon Meyer. Étant donné qu'il vaut mieux lire ses romans dans l'ordre de publication (d'après ma lecture des résumés, on se retrouve un peu dans le même cas que pour les romans de Michael Connelly), et que j'ai complètement oublié les deux que j'ai lus, il va falloir que je relise «L'âme du chasseur». Je verrai bien si je suis aussi touchée que la première fois. Au sujet de l'ordre de lecture, je ne sais pas pourquoi, mais sur Audible, les romans de Deon Meyer ne sont pas classés dans l'ordre de publication. Par exemple, «Jusqu'au dernier» est indiqué comme étant le tome 6 de la série mettant en scène Benny Griessel. Or, si on voit Benny dans ce roman, il n'en est pas le policier principal. Je pense qu'il ne faut pas suivre l'ordre indiqué par Audible (je ne sais pas sur quoi ils se sont basés pour le déterminer), mais l'ordre de publication.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Éric Herson-Macarel pour les éditions Sixtrid.
Le talent d'Éric Herson-Macarel reste inaltéré: lecture fluide, jeu naturel, ton toujours adéquat, prononciation jamais affectée... Je suis contente: me lancer dans les Deon Meyer signifie beaucoup d'heures d'écoute de ce comédien.

Acheter « Jusqu'au dernier » sur Amazon
Acheter « Jusqu'au dernier » en audio sur Amazon ou en téléchargement audio (Audible.fr)