Je t'aime

L'ouvrage:
Un jour, Maud rentre chez elle plus tôt que prévu, et s'aperçoit que sa belle-fille, Alice, est déjà là, alors qu'elle aurait dû être au lycée. Maud se rend dans la chambre de l'adolescente pour lui demander pourquoi elle est rentrée plus tôt, et se rend compte que la pièce sent le cannabis. Alice jure que si Maud ne dit rien à son père, elle ne fumera plus... Désemparée à l'idée de cacher quelque chose de si important à son compagnon, la jeune femme commence par refuser... puis se laisse fléchir.

Critique:
Après que j'ai été déçue par «L'instinct maternel», «Après la fin», et «La brûlure du chocolat», après que ma méfiance et des chroniques m'ont dissuadée de lire «Je sais pas», on peut se demander pourquoi j'ai essayé «Je t'aime». D'abord, le synopsis m'intéressait. Ensuite, j'aime beaucoup la lectrice qui l'a enregistré. Je suis contente d'avoir lu ce roman, car il m'a beaucoup plu.

Ici, l'autrice a réussi à faire en sorte que son idée de départ ne se casse pas la figure en chemin. Par exemple, j'ai rapidement pensé savoir qui était responsable d'une certaine chose, et... je me suis trompée. Étant pinailleuse, j'ai déniché une petite faille: la police aurait pu mettre la main sur le coupable en le piégeant par l'intermédiaire de l'un de ses clients. Il suffisait de demander «de la marchandise», et de faire surveiller l'endroit où elle serait apportée bien avant le jour et l'heure du dépôt. Barbara Abel ayant réussi à créer des rebondissements à la fois intéressants et cohérents, je ne lui en ai pas voulu de ne pas avoir recouru à mon idée. Parmi ce que je pense être les très bonnes trouvailles de la romancière, il y a ce que finit par croire Simon et les conséquences que cela entraîne. J'ai moins aimé que Nicole ne connaisse pas ces conséquences...

J'ai apprécié la manière dont Barbara Abel illustre l'affirmation selon laquelle on ferait n'importe quoi pour ses enfants. Simon, Maud, Nicole, et Solange ont chacun des réactions montrant que cette affirmation est vraie. Je n'ai pas du tout aimé la solution de Simon pour sauver sa fille, ainsi que les moyens qu'il utilise. De ce fait, je n'ai pas été déçue de ce qui lui arrive ensuite. Concernant Nicole, j'ai regretté qu'elle s'invente une coupable. Elle n'avait aucune preuve que l'objet responsable de l'accident avait été apporté par celle qu'elle n'aimait pas. Elle avait d'ailleurs tort. Je comprenais qu'elle veuille défendre son fils, mais qu'elle arrange l'histoire ne m'a pas plu. Pourtant, quelqu'un qui souffre (qui plus est une mère) fera son possible pour laver son enfant de toute souillure, surtout si elle juge cela immérité. J'ai préféré l'attitude de Solange et de Maud. Solange se contente de suivre Nicole, croyant que ce que celle-ci lui dit est vrai.
J'ai compris Maud sur toute la ligne. Je n'ai pas pu l'approuver de bout en bout, mais c'est certainement elle que j'ai le mieux comprise... J'ai apprécié que la romancière nous présente des gens se débattant dans une situation extrême, prenant parfois de dangereuses décisions... Si certains personnages m'ont déplu, cela ne signifie pas qu'ils ont été mal pensés. Je ne les ai pas appréciés, mais la faute n'en revient pas à l'autrice.

Si, comme moi, vous avez été déçus par des romans de Barbara Abel, n'ayez pas peur d'essayer «Je t'aime»!

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Cachou Kirsch pour les éditions Lizzie.

J'aime beaucoup le jeu de Cachou Kirsch, même si, pour d'autres romans, j'ai été un peu sévère avec elle. Ici, je l'ai trouvée très bien. Elle est parfaitement entrée dans la peau de chaque personnage, et sa narration allait bien avec l'ambiance du roman. À certains moments, il lui a fallu jouer des sentiments extrêmes: elle s'en est bien tirée. J'imagine que la partie la plus difficile à interpréter a été la scène où Arthur est victime d'un autre personnage. Il fallait jouer le désarroi de l'adolescent sans mettre de côté le fait que sa voix partait dans des notes aiguës, et tout cela ne devait pas être ridicule. La comédienne s'en est très bien sortie.

Pour information, la structure du livre a été respectée.

Acheter « Je t'aime » sur Amazon
Acheter « Je t'aime » en audio sur Amazon ou en téléchargement audio (Audible.fr)