Garde tout, surtout les gosses

L'ouvrage:
Denis et Florence Leroy divorcent après vingt ans de vie commune. Mais qui aura la garde des enfants? Alors que des parents ordinaires se battraient pour l'obtenir, Florence et Denis font leur possible pour que ce soit l'autre qui l'ait.

Critique:
Il n'était pas facile d'écrire ce genre de roman en restant crédible et captivant tout du long. C'est pourtant ce qu'est parvenu à accomplir Guillaume Clicquot.

Autre point positif de ce roman: on oscille entre rire et gravité. Le comportement des membres de cette famille prêtera forcément à rire. En effet, ils agissent à l'inverse de ce que ferait une famille normale. De plus, certains actes de Denis et Florence sont amusants. Quelle inventivité! Quel raffinement! Quelle motivation! Pour donner un exemple, j'ai apprécié le machiavélisme de Denis qui lave la maison de fond en combles, fait des lessives, fait en sorte qu'internet fonctionne à nouveau, etc, et s'arrange pour attribuer ces bienfaits à Florence.

Par ailleurs, l'auteur se livre, par petites touches, à une réflexion sur la façon d'élever ses enfants. En effet, si ceux des Leroy sont pénibles, il n'est pas très difficile d'en comprendre la cause. S'il fallait ne donner qu'un seul exemple, je retiendrai la punition que proposent Denis et Florence, lorsqu'ils découvrent que leur fils fume du cannabis: privé d'internet pendant trois semaines... Exemple à la fois comique et pathétique.

Tout cela fait qu'on s'attache aux personnages tout en les trouvant odieux. J'ai quand même une préférence pour Arthur, le surdoué amoureux des animaux.
D'une manière générale, les personnages finissent par tirer des leçons de cette «expérience». Les retiendront-ils?

La fin ne sera peut-être pas au goût de tous. Pour ma part, j'ai trouvé qu'elle était bien préparée. Si elle semble facile, elle va bien aux personnages. Là encore, l'auteur nous invite à regarder notre société. Combien de familles agissent ainsi? On peut se demander ce qui serait advenu si le récit s'était poursuivi.

Un roman à la fois grave et drôle qui, sous des dehors légers, donne à réfléchir.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par mon mari.
Ce livre m'a été envoyé par les éditions Hugo Roman dans le cadre de l'opération Masse-critique, organisée par Babelio.

Acheter « Garde tout, surtout les gosses » sur Amazon