#Famous

L'ouvrage:
Ce jour-là, Rachel est dans la file d'attente d'un fast-food. Sa meilleure amie (Mo) la bombarde de SMS désespérés: elle est sûre qu'elle va rater l'examen du lendemain. Rachel s'imagine alors envoyer à Mo une photo qui l'amusera. C'est là qu'elle se rend compte que celui qui va la servir est Kyle: il va au même lycée qu'elle, ils ont un cours en commun, et elle sait que son béguin pour lui est sans espoir.

Critique:
Ce roman est sympathique. J'avais peur qu'il soit mièvre, mais il m'a plu. Bien sûr, il y a quelques malentendus qui retardent certaines choses, mais ils n'arrivent pas trop tôt, et donc ne durent pas.

L'auteur prend le temps de présenter ses personnages, surtout Rachel. Elle sait exactement où elle se situe dans l'échelle sociale du lycée, en a pris son parti, et ne cherche pas à changer de place. Elle est intéressante et attachante. Elle prend ce qui lui tombe dessus du mieux qu'elle peut. Ce qui lui arrive juste après ce moment où Kyle lui a servi ses frites montre bien la bêtise et la méchanceté gratuite des gens. Rachel est plutôt effacée, et elle fait quelque chose que les filles populaires ne lui pardonnent pas. Donc, elles la lynchent en place publique.

Heureusement, ce thème n'est pas le seul abordé par Jilly Gagnon. Les choses évoluent, d'autres paramètres entrent en compte... J'ai très bien compris le recul de l'héroïne lorsqu'elle est, en quelque sorte, forcée d'accepter ce que d'autres ont manigancé dans son dos, et qu'elle sait que tout cela est frelaté.

J'ai aussi apprécié Kyle, mais un peu moins. Il est pourtant aimable, et quand il fait des erreurs, se repent. Toute cette histoire le force à évoluer, à se demander ce qu'il souhaite vraiment, à se pousser à ne pas tricher.

J'ai aimé qu'Emma ne soit pas absolument détestable. Certes, elle n'agit pas toujours bien, mais son histoire et certains de ses actes montrent qu'elle n'est pas méchante.

Je ne sais pas quoi penser de Mo. Bien sûr, elle veut le bonheur de son amie, mais parfois, elle en fait trop, tout comme la mère de Rachel...

Un livre sympathique, qui aborde certaines questions avec justesse, et dont les personnages principaux sont attachants.

Éditeur français: Hugo Roman New Way
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Arielle Delisle et James Fouhey pour les éditions Harper Audio.

Ce roman m'a un peu fait penser à «Ensemble à minuit», parce qu'il est lu par les mêmes comédiens, et met aussi en scène deux gentils adolescents. D'ailleurs, si je n'avais pas de soucis pour penser «Rachel» concernant le rôle d'Arielle Delisle, je pensais toujours «Max» (le héros d'«Ensemble à minuit») au lieu de «Kyle» pour le rôle de James Fouhey. En tout cas, il m'a plu de retrouver ces comédiens que je connais peu, mais dont j'apprécie beaucoup le jeu. Ici, ils ont joué sans tomber dans le larmoyant, sans trop en faire. Leur interprétation est naturelle, et je pense que c'est grâce à cela que les malentendus un peu tirés par les cheveux sont bien passés.

Acheter « #Famous » sur Amazon