Détonations rapprochées

L'ouvrage:
Joe Pickett vient d'obtenir le poste de garde-chasse, dans la ville de Saddlespring, état du Wyoming. Il aime son métier, et tente de le faire le mieux possible.
Un jour, il surprend un braconnier qui vient de tuer trois cerfs. Les deux hommes échangent des mots, le ton monte... Le braconnier s'empare adroitement du pistolet de Joe, et le vise. Il finit par le lui rendre. Mais Joe reste marqué par cet incident, comme si le chasseur avait réellement appuyé sur la détente.

Un peu plus tard, ce même braconnier est retrouvé mort dans le tas de bois, dans la cour de la maison de Joe. Apparemment, cela n'a rien à voir avec l'incident du pistolet, mais Joe veut en avoir le coeur net, il veut comprendre pourquoi l'homme est venu mourir chez lui. Il décide de mener sa propre enquête.

Critique:
Voilà un roman qui nous plonge dans l'univers de la faune des forêts du Wyoming. On y apprend certaines choses sur l'écosystème. Le noeud de l'énigme est une espèce en voie d'extinction.

Le roman est très bien, même si l'auteur utilise certaines vieilles ficelles. On trouve assez vite qui est l'un des coupables. Quant à l'autre, je n'avais pas deviné son identité, mais lorsqu'on sait qui c'est, on se dit que c'est un peu facile.

L'intérêt du roman réside dans la tension, et la psychologie de certains personnages. Mon personnage préféré est Sheridan. C'est une petite fille solitaire par la force des choses. Elle se fait de nouveaux amis, et cela lui attire des ennuis. J'ai très bien ressenti la souffrance et le courage de cette enfant. Le livre est à lire, rien que pour elle, pour le portrait de cette petite fille si forte et si courageuse. C'est cet aspect du roman qui m'a le plus impressionnée, et qui le sort du lot, à mon avis.
Le personnage de Joe est également assez fort. Il aime son métier, il est intègre, il croit que cette intégrité le protègera de la justice des hommes. Il aime sa femme, d'un amour profond. Comme elle le lui dit elle-même, il est une denrée rare. Dans ce monde de profit, où l'on me sait plus apprécier les choses simples, où la corruption règne, on dirait une rose perdue au milieu des orties. J'exagère peut-être, mais il y a un gros contraste entre Joe et les deux coupables.
La famille de Joe est unie par des valeurs essentielles.

La fin est mitigée. Il y a une note d'espoir, car Marybeth et Sheridan semblent se remettre de ce qu'elles ont vécu. De plus, la famille Pickett donne sa chance à une autre petite fille qui a vraisemblablement connu des moments difficiles. Enfin, les amis de Sheridan sont préservés.
Mais on se demande si cette préservation est une bonne chose. Personnellement, je n'en sais rien. C'est justement cette indécision qui fait que c'est une bonne fin. Tout n'est pas tout blanc ou tout noir.

Ce roman est le premier écrit par C.J. Box. Il fait partie d'une série. Je n'ai pas encore lu les autres romans de cette série, je n'en ferai donc pas encore la critique, mais je peux vous donner les titres:
La mort au fond du canyon
Winterkill
Sanglants trophées

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Jacques Frantz pour les éditions Livraphone.
Personnellement, je trouve que c'est un bon lecteur, mais malheureusement pour moi (qui n'aime pas ça), il a prononcé les noms anglophones en faisant l'accent anglais.

Acheter « Détonations rapprochées » en audio sur Amazon

Acheter « Détonations rapprochées » sur Amazon