Des amies de toujours

L'ouvrage:
Ce soir-là, après un rendez-vous raté, Addie Downs est seule chez elle. C'est alors que Valérie Adler, son ancienne amie sonne à la porte. Les deux femmes sont brouillées depuis leur adolescence. Ce soir, Valérie demande à Addie de l'aider. Elle a fait une bêtise, et a besoin d'elle.

Critique:
Le livre contient de bonnes idées, mais aussi des défauts. Il est beaucoup trop lent. Beaucoup d'événements traînent. D'autre part, les retours en arrière ne sont pas vraiment bien placés. Ils arrivent trop tard et sont trop nombreux. Par exemple, Addie raconte l'arrivée de Valérie chez elle, puis l'auteur fait un retour en arrière expliquant comment est née l'amitié entre les deux jeunes filles. Cela devrait être une bonne idée. Cependant, je déteste ce principe ô combien artificiel qui consiste à nous montrer le présent, puis à nous faire languir en faisant un long retour en arrière. Bien sûr, le retour en arrière est pertinent: il explique la nature des relations entre les deux filles, montre les familles, leurs situations, leurs caractères... Soit, mais je pense que l'auteur aurait pu faire quelque chose de moins long, et aurait même dû placer cela avant. Je n'aurais pas eu cette sensation de frustration, et j'aurais davantage apprécié la mise en place des choses.
Le livre louvoie sans cesse entre présent et passé... si c'est pertinent dans certains romans, ici, cela engendre des lenteurs (l'auteur se répétant), et une impression de fouillis.

Lorsqu'on revient au présent, l'enthousiasme retombe vite, car là encore, Jennifer Weiner s'embourbe dans les lenteurs. Et puis, l'enchaînement des faits n'est pas très crédible. Si on peut, à la rigueur, comprendre qu'Addie retombe sous la coupe de Valérie, ce qu'elles font est assez bête. Elles le savent, le disent, mais le font quand même.
Et puis, Valérie agit de manière stupide en utilisant la carte de crédit. Même si elle semble assez écervelée, on a du mal à croire qu'elle a tout simplement oublié qu'il valait mieux ne pas le faire.

L'auteur introduit certaines notes humoristiques, comme le faux hold-up et certaines choses que fait Valérie.
D'autre part, elle explore le thème de l'amitié de manière assez pertinente, décryptant et expliquant celle (étrange et incongrue) qui lie Addie et Valérie.
L'auteur aborde également le thème du harcèlement moral. Ici, ce sont des adolescents entre eux...

C'est sûrement dans l'analyse des personnages que la romancière excelle. Avec sensibilité et justesse, elle décrit Addie, Valérie, et Jordan. Ce sont des personnages complexes.
J'ai été particulièrement touchée par Addie. Elle ne fait pas toujours les bons choix, est un peu timorée, se laisse dominer par Valérie, ne voit pas qu'elle n'est pas la seule à souffrir... Mais elle tente de s'en sortir et d'être quelqu'un de bien. Mention spéciale au passage où elle décrit comment elle se débarrasse de son addiction...

J'ai également apprécié Jordan. Certains diront qu'il pleurniche beaucoup sur la fin de son mariage. J'ai compris sa douleur, voire son aigreur teintée de notes d'humour noir. Sa femme m'a, par contre, beaucoup agacée!

Je n'ai pas pu apprécier Valérie pendant une grande partie du roman. Elle a des circonstances atténuantes, certes, mais elle m'a exaspérée. Elle a toujours l'air de jouer un rôle et de le jouer n'importe comment. Elle est constamment à la recherche de reconnaissance, et quand Addie cherche à l'aider, elle la remercie de la pire façon qui soit. Sa manière de se mettre en scène, de faire des remarques complètement inappropriées, et de réagir de façon inadéquate ne la rendent pas loufoque, mais insupportable!%%Je l'ai réellement appréciée à la fin du roman. Elle garde sa verve tout en perdant son côté puéril.

Éditeur français: Belfond.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Jim Colby et Nicole Poole pour les éditions Recorded Books.
J'aime beaucoup Jim Colby qui a une voix claire et agréable. J'aime moins la voix de Nicole Poole que je trouve un peu sourde et légèrement enrouée. Cependant, son intonation est toujours adéquate. Sa lecture est sensible, son jeu est fin.

Acheter « Des amies de toujours » sur Amazon