Dérive sanglante

L'ouvrage:
Stoney Calhoun a été foudroyé. Il s'en est tiré avec des séquelles, notamment une amnésie assez importante.
Voilà cinq ans qu'il s'est établi dans un petit village. Il travaille au magasin Chez Kate où il vend des articles de pêche. Ce jour-là, un touriste se présente à la boutique et explique qu'il cherche un endroit pour pêcher la truite. Calhoun n'a pas envie de passer du temps avec cet individu qu'il trouve antipathique. Il demande donc à Lile, l'autre employé du magasin, de s'en charger. Lile accepte... Le lendemain, il est introuvable.

Critique:
J'ai trouvé ce roman policier inégal. Au début, les personnages et les événements m'ont plu. Quant à la disparition de Lile, je me doutais bien qu'elle mènerait à la découverte de son cadavre, mais je trouvais qu'il y avait quand même du suspense. En outre, Calhoun, Kate, et le shérif m'étaient sympathiques.

Ensuite, j'ai trouvé que ça stagnait. L'intrigue ralentissait. Et puis, l'histoire d'amour m'a un peu gênée. J'ai trouvé un peu fort que les amants demandent l'aval du mari, comme si ça pouvait les dédouaner. C'est mieux (car moins fourbe) que de se cacher, bien sûr, mais cela m'a quand même gênée. Au final, les personnages m'ont paru moins intéressant à mesure que j'avançais dans ma lecture. Rien ne les démarque vraiment.

La solution de l'énigme m'a paru bonne, car je ne l'avais pas devinée. Cependant, elle ne contrebalance pas l'ennui que j'ai ressenti pendant presque la moitié du roman. En outre, elle est assortie d'un moment qu'on trouve un peu dans tous les romans policier: le «héros» aux prises avec le «méchant». C'est souvent bien fait, mais ici, cela m'a un peu agacée. Sûrement parce que le livre n'était pas à la hauteur de ce que j'attendais.

Je sais qu'il existe au moins une autre aventure de Stoney Calhoun. Je ne pense pas la lire.

Éditeur: Gallmeister.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Bertrand Baumann pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « Dérive sanglante » sur Amazon