L'ouvrage:
Ce vendredi soir, Bryan Malone assiste à l'enterrement de vie de garçon de son ami, alors qu'Andy assiste à l'enterrement de vie de jeune fille de la future mariée. Les deux fêtes impliquent des strip-teaseurs des deux sexes.
Le lendemain matin, tombant sur le répondeur de Bryan, Andy pense qu'il s'est couché très tard, et n'est toujours pas éveillé. Cependant, les heures passent, et Bryan reste injoignable et introuvable.

Critique:
J'achevais ma chronique du tome 3 des aventures d'Andy en me demandant comment je ferais pour obtenir les tomes 4 et 5 qui étaient indisponibles sur Audible.fr. Sans que je comprenne pourquoi, ils sont apparus, ce qui m'a permis de les acheter. Je me demande comment c'est possible, car je sais que quand Audible.fr n'a pas les droits d'un livre du .com dès le départ, le .fr ne les obtient pas par la suite. J'ai donc qualifié cette apparition soudaine de miracle, et j'ai fait une longue danse de la joie. Heureusement que mon mari ne m'a pas filmée... ;-)

Ce tome m'a autant plu que les trois premiers. L'autrice change quelque peu de trame, car si un meurtre pointe le bout de son nez, ce n'est pas ce meurtre qu'Andy veut résoudre en premier lieu. Elle s'attache à retrouver Bryan. Le lecteur a un petit indice supplémentaire par rapport à l'héroïne, ce qui fait qu'il l'approuve tout de suite lorsqu'elle décide de suivre son instinct, et de ne pas croire que Bryan l'a tout simplement plaquée de manière très indélicate pour s'enfuir avec une strip-teaseuse. Il est donc d'autant plus facile au lecteur de décrypter une chose qu'Andy met du temps à comprendre.

Un rebondissement bien amené est créé par Susan McBride. Concernant ce fait, je suis passée par les mêmes phases qu'Andy. Je n'ai pas rejeté la chose, à l'inverse d'Ally (dite la menace blonde). J'ai également trouvé judicieuse la résolution de cette petite énigme dans la grande.

Comme dans les tomes précédents, la verve de l'héroïne est au rendez-vous. L'autrice est assez forte, car elle parvient à montrer une Andy morte d'inquiétude (incapable de manger, par exemple) mais ayant toujours assez de force pour avoir d'amusantes pensées concernant ce qui lui arrive. Ses rapports avec Cissy sont toujours aussi faussement tendus. Cissy peut être insupportable, avec ses idées très arrêtées à propos des choix de vie de sa fille, mais elle répond toujours présente lorsque celle-ci a besoin d'elle. Dans ce volume, Susan McBride invente une scène très drôle concernant un voyage à Las Vegas...

Je regrette un peu que l'épilogue n'ait pas été plus long. J'aurais aimé que l'autrice prenne davantage de temps pour développer certaines choses. De toute façon, je n'ai qu'une hâte: me plonger dans le tome 5, ce qui va arriver très bientôt.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Harper Audio.

Le talent de la comédienne est à l'image de l'humour de l'autrice: toujours présent. Elle adopte toujours le ton adéquat pour les répliques ou les pensées humoristiques. De toute façon, son jeu est bon du début à la fin, quel que soit le ton à adopter. Même la voix qu'elle prend pour Cissy, qui devrait m'agacer, fait plutôt que je m'imagine mieux le personnage.