Dans la tête des complotistes

L'ouvrage:
William Audureau nous explique, comme l'indique le titre de son livre, comment on peut en arriver à devenir complotiste, et ce qu'il se passe dans la tête de ces derniers.

Critique:
Ce livre m'a beaucoup plu. J'ai d'abord apprécié que l'auteur s'attache à exposer, point par point, le mécanisme de pensée et les terrains propices à ce qu'une personne devienne complotiste. J'ai ensuite beaucoup apprécié qu'il expose comment pensent les complotistes, et pourquoi ils pensent ainsi. Je dois dire que je connais des complotistes, et qu'en lisant les descriptions faites par William Audureau, j'ai cru que le journaliste avait effectué un petit stage auprès de ceux-ci. J'ai également aimé que l'auteur prône, lors de discussions avec des complotistes, le respect dans tous les cas, et qu'il propose quelque chose que j'ai déjà utilisé: au lieu de se disputer, on change de sujet, et on va sur un terrain apaisant.

L'auteur explique aussi que n'importe qui, à un moment de sa vie, peut avoir un terrain propice à la tombée dans le complotisme. C'est un peu ce que je pensais concernant les sectes. D'ailleurs, les deux idées se rejoignent.

D'autre part, le journaliste évoque plusieurs théories du complot. Ce sont, si j'ai bien compris, les plus répandues. Je me suis aperçue qu'il y en a une ou deux que j'ignorais totalement. Je dois avouer que celle sur la Finlande m'a beaucoup fait rire.

William Audureau raconte également des conversations qu'il a eues avec certains complotistes. C'est toujours très intéressant, et on retrouve le respect dont le journaliste souhaite qu'il perdure. Bien sûr, il est humain, comme nous tous, donc il raconte qu'il lui est arrivé de perdre patience face à une complotiste, la situation étant d'autant plus délicate que celle-ci est son amie.

Je tiens à remercier William Audureau d'avoir écrit ce livre, et d'avoir sérieusement et posément expliqué les choses. Il m'a montré que je n'étais pas la seule à connaître des personnes avec qui certains sujets étaient délicats, il m'a appris que certains en sortaient, et a enrichi ma culture générale.

Éditeur: Allary.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par André Cortessis pour la Bibliothèque Sonore Romande.

André Cortessis fait partie des lecteurs qu'il me plaît de retrouver, car son ton est toujours approprié. C'est encore le cas ici. Je regrette qu'il ait fait précéder chaque citation du mot «citation» et ait fini par «fin de citation». C'est la même chose pour les notes. Cependant, il n'est pas à blâmer, ceci doit être une indication donnée par la BSR. Cela m'énerve prodigieusement, car cela rend la lecture bien moins fluide, et parce que j'ai l'impression qu'on me prend pour une abrutie qui ne saurait pas repérer une citation ou une note, mais j'imagine que certains auditeurs en ont besoin pour se repérer.

Acheter « Dans la tête des complotistes » sur Amazon