Changement de décor

L'ouvrage:
Pour six mois, Philip Swallow et Morris Zapp, professeurs d'université, échangent leurs postes. Philip va donc aller travailler à l'université d'Euphoria, aux États-Unis, et Morris à celle de Rummidge, en Angleterre.

Critique:
Si j'ai aimé la plupart des romans de David Lodge que j'ai lus, j'ai vraiment adoré «Changement de décor». Même si on voit venir certaines choses (par exemple, le «quadrille amoureux»), cela ne gâche en rien le plaisir du lecteur. Bien sûr, la ficelle du quadrille amoureux est un peu facile, et ce manque de finesse peut surprendre de la part de Lodge, mais il sait en tirer parti, et malgré l'écueil, crée des situations cocasses découlant de cela.
Le lecteur ne se formalisera pas de cette ficelle prévisible, car David Lodge imagine une multitude d'autres situations inattendues et toujours à propos. Et bien sûr, l'humour (sous diverses formes), domine.

Comment ne pas rire lorsque Philip et Hilary apprennent assez brutalement l'un par l'autre qu'ils sont ou vont être cocus, alors qu'une foule de gens les entend!
Ce que j'appellerai «l'affaire Mélanie» ravira également le lecteur par sa drôlerie. Certains diront que la situation est un peu téléphonée, mais c'est si drôle!
N'oublions pas Philip, comptant sur un vieux livre poussiéreux pour faire son cours... Livre qui arrivera alors qu'il reste un mois de cours, et dans quel état!

Outre cela, l'auteur étourdit son lecteur de répliques savoureuses, de personnages amusants (volontairement ou non), et d'autres situations hilarantes.
Par ailleurs, ces situations sont légères, mais elles donnent également à réfléchir. Lodge divertit son lecteur tout en faisant travailler ses cellules grises.

Je ne ferai qu'un petit reproche: on ne sait pas trop comment tout va se terminer. Cependant, on finit par le savoir dans les romans qui suivent: «Un tout petit monde», et «Jeu de société». Ce n'est pas de véritables suites, mais on retrouve certains personnages de «Changement de décor».

Les personnages sont intéressants, car ils ne sont pas si caricaturaux qu'on pourrait le croire au premier abord. Le lecteur les cerne assez vite, mais ils sont capables de le surprendre.
Par exemple, Philip reconnaît sans peine qu'il est coincé. À ce moment-là, il se juge avec sévérité, mais finesse et réalisme.
Ce pauvre Philip fait un peu pitié au lecteur, qui se moquera gentiment de lui. Il mène une vie étriquée, en a conscience, et pourtant, ne semble pas vouloir changer. Sa vie est si minable qu'au début du roman, il se fait une joie de contrevenir à ses habitudes familiales à l'idée de rester au lit le dimanche matin avec son paquet de cigarettes!
La pitié amusée du lecteur est accentuée par le fait que l'université de Rummidge ne sait pas quoi faire faire à Philip... pour ne pas dire «ne sait pas quoi faire de Philip». On lui donne donc un cours sans risques, sans se préoccuper de savoir si c'est sa partie ou pas. Comme cela ne l'est pas, Philip a l'air ridicule. D'autant qu'un étudiant prônant le boycott des cours s'incruste dans le sien. Tout se ligue contre lui, et pourtant, il arrive à faire ses deux trimestres... Que penser? Que les professeurs d'université brassent du vent? ;-)

Morris est englué dans ses principes et ses certitudes, mais il surprendra également le lecteur par sa bienveillance vis-à-vis de certains personnages, et sa hargne vis-à-vis d'autres. J'ai adoré la façon dont il s'énerve quand il découvre que quelqu'un l'a descendu dans un article, et quand il croit savoir qui a écrit ledit article.

Hilary aussi éveille la pitié amusée du lecteur. Elle est aussi coincée que Philip, et peut avoir des réflexions vibrantes de naïveté. Elle aussi est engluée dans une façon de penser.

C'est sûrement Désirée que je préfère: elle a du caractère sans pour autant être agressive, semble avoir les pieds sur Terre, et surtout, elle remet Morris à sa place!

Bref, je vous recommande ce roman avec lequel j'ai passé un excellent moment!

Éditeur: Rivages.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Martine Moinat pour la Bibliothèque Sonore Romande.
Cette version n'est plus disponible à la BSR.

Acheter « Changement de décor » sur Amazon