Cette nuit-là

L'ouvrage:
Ce matin-là, Cynthia Big, quatorze ans, s'éveille dans une maison vide. Elle est surprise, mais pense que sa mère a dû emmener son frère au lycée, et que son père est parti travailler.
Lorsqu'elle rentre du lycée, la maison est toujours vide. Cynthia donne l'alarme.

Vingt-cinq ans plus tard, Cynthia est mariée à Terry Archer, elle a une fille, Grace. Certains événements font que l'enquête sur la disparition de sa famille sera réouverte.

Critique:
Voilà un bon roman policier où la psychologie des personnages est intéressante, et où, du moins, pendant les trois quarts du livre, le lecteur est complètement perdu. En effet, au début, on ne devine pas ce qui se passe, et ce qui est arrivé, il y a vingt-cinq ans. L'auteur fait même en sorte qu'un personnage puisse être soupçonné, et si le lecteur n'y croit pas vraiment, le doute plane tout de même, car le romancier se sert habilement de certaines ficelles.
L'auteur a réussi à me tromper deux fois quant à certains événements.

J'ai deviné des éléments secondaires, et un élément clé de l'histoire au moment où Vince découvre ce qu'il y a à savoir quant à la coupure de journal. À partir de ce moment, j'ai trouvé que l'auteur traînait beaucoup, notamment quand Terry se rend à l'hôpital. Cependant, je ne me suis pas ennuyée. Je trouvais que l'intrigue ralentissait, mais la compagnie de Terry étant très agréable, j'ai pardonné cela à l'auteur.
De plus, j'ai rapidement soupçonné un personnage qui était, effectivement, coupable. Je ne savais pas à quel point il était impliqué, mais pour moi, il n'était pas net.
J'ai apprécié les espèces de pauses qu'étaient les moments où Terry donne des cours, à l'université.

Les personnages principaux sont sympathiques. Ils m'ont paru plus épais que dans des romans policiers classiques.
En outre, j'ai apprécié que l'histoire soit racontée du point de vue de Terry, et non de celui de Cynthia. Cela change un peu. J'ai également apprécié que Terry montre ses failles.
Certains personnages secondaires sont sympathiques, notamment vince, dont la psychologie est intéressante. C'est un truand qui a certaines valeurs. La rencontre entre son monde et celui de Terry est plutôt fracassante, et invite le lecteur à rire un peu.
À l'instar de Terry, j'ai blâmé l'un des personnages, dont je tairai le nom. J'ai totalement approuvé le discours qu'il lui tient dans la voiture. Bien sûr, ce personnage se rattrape quelque peu, à la fin.

N'oublions pas les notes d'humour qui parcourent le roman. Outre Vince, j'ai adoré le passage où la voyante décrit une maison à Terry, ainsi que l'enjouement de certains protagonistes, et la façon dont on découvre un lien entre deux personnages.

Remarque annexe:
Je pense que ce livre ferait un très bon film.

Éditeur: Belfond.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Hélène Leroy pour l'association Valentin Haüy.
Je n'ai pas l'orthographe exacte du nom de la lectrice, je lui présente donc mes excuses si celui-ci est mal écrit.
Je tiens à adresser mes remerciements à la lectrice qui a épelé certains noms propres.

Acheter « Cette nuit-là » sur Amazon