L'ouvrage:
Voilà dix ans qu'Abby Williams a quitté Barrens, le petit village d'Indiana où elle a grandi. Elle est devenue avocate en droit environnemental à Chicago. Aujourd'hui, elle est chargée d'enquêter sur Optimal, la plus grosse société, donc le plus gros employeur, de Barrens. Abby doit découvrir si Optimal est polluante au point d'être à l'origine des problèmes de santé de certains habitants. Retournant aux sources, et se penchant sur son douloureux passé, la jeune femme ne va pas tarder à assembler certaines pièces du puzzle...

Critique:
Ce roman m'a beaucoup plu. Je me suis très rapidement identifiée à Abby qui souhaite, grâce à cette affaire, se sentir plus sereine quant à son passé. Je me suis parfois demandé comment il se faisait qu'elle n'ait pas été davantage perturbée. Quand on lit ses souvenirs, on voit que son enfance et son adolescence ont vraiment été horribles. Elle n'avait personne pour la soutenir, le mal venait de tous les côtés... De toute façon, la psychologie d'Abby est bien analysée.

L'intrigue est bien menée. Il n'y a pas de temps morts. La tension et le suspense sont habilement dosés. En outre, à la fin, toutes les réponses sont données. Je ne vais donc pas dire (comme je fais souvent) qu'il faudrait un chapitre supplémentaire. Il y a quand même un détail qui pourrait être une incohérence. Abby se souvient d'une chose de son passé, et par la suite, elle arrive à connecter cette chose avec ce qui est arrivé. Comment se fait-il qu'à l'époque, elle n'ait pas creusé davantage? Certes, étant donné sa situation, il lui était plus simple de tout occulter. Donc qu'elle n'ait pas creusé est une semi-incohérence.

L'autrice s'arrange pour présenter plusieurs coupables possibles, et on voit rapidement ces ficelles. Cela ne m'a pas fait râler parce que c'est bien amené et bien fait. De plus, je suis contente parce que j'ai soupçonné les bonnes personnes, donc cela m'incite davantage à ne pas protester.

J'espère découvrir d'autres romans de cet auteur.

Service presse des éditions Audible Studios, dont vous trouverez le catalogue sur le site Audible.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Maud Rudigoz.

Chaque fois que je lis un roman lu par cette comédienne, je me souviens que j'ai été un peu sévère avec elle sur certaines chroniques, et je m'en veux un peu. En tout cas, ici, elle a joué les sentiments des personnages sans affectation, et n'a pas pris une voix exagérément grave pour les rôles masculins...