Betty

L'ouvrage:
Betty Carpenter nous raconte la vie de sa famille en commençant par la rencontre de ses parents, dans l'état de l'Ohio.

Critique:
Ce roman est beau, bouleversant, à la fois dur et enveloppé de douceur. La douceur vient du père de la narratrice. Il s'attache à montrer tous les jours à ses enfants à quel point il les aime. Il leur raconte des légendes de son peuple, ou des histoires qui expliquent pourquoi l'un d'eux a telle particularité. Les autres notes d'espoir viennent de l'univers enfantin décrit par Betty lorsqu'elle évoque ses premières années. La complicité entre les enfants, celle entre eux et leurs parents, tout cela occasionne des scènes drôles et tendres. Par exemple, le père s'efforçant de faire rêver ses enfants, s'appliquant à soigner les peurs de Lint en faisant semblant d'y croire, et d'avoir toujours le remède approprié. Je pense aussi à la remarque mignonne de Rustin concernant son déguisement pour Halloween.
Bien sûr, le bonheur familial ne peut s'étendre, tout au moins pour Betty, à l'école, où elle est en butte aux préjugés sources de racisme, tant de ses camarades que des adultes.

C'est à partir de ses neuf ans que Betty découvre les failles existantes dans sa famille, et que d'autres se créent. Je n'ai pas compris la façon de faire d'Alta, la mère de la narratrice. Certes, elle avait, quelque part, besoin de raconter son histoire à une autre femme en devenir, et peut-être même qu'il y avait une pointe de considération pour sa fille, car elle la mettait en garde contre ce qui pouvait lui arriver. Cependant, n'est-ce pas à son mari qu'elle aurait dû raconter cela avant même leur mariage? De plus, malgré sa détresse et sa souffrance, elle est inexcusable lorsqu'elle commet un acte barbare (en deux temps), car elle fait pâtir des innocents du mal dont elle a été victime. Des innocents qui, en plus de n'avoir fait aucun mal, n'ont absolument rien à voir avec cela. En outre, la scène est extrêmement éprouvante pour la narratrice... et le lecteur.

D'autres événements creusent le chemin du désespoir. Je ne peux même pas dire que l'autrice est terrible envers ses personnages, car d'après ce qu'elle dit en début d'ouvrage, le roman conte l'histoire de sa famille. Comme c'est un roman, certaines choses sont sûrement différentes de ce qu'elles furent en réalité. Cependant, il est évident que tous les éléments douloureux n'ont pas été inventés. J'aimerais savoir ce qui a été inventé et ce qui est arrivé.
Je dois dire que j'ai ressenti moins de compassion pour l'un des personnages qui a souffert que pour d'autres. En effet, ceux vers qui va vraiment mon empathie ont toujours fait de leur mieux, ont toujours su apporter le sourire dans le quotidien de la famille. L'autre personnage a souffert, certes, mais n'a pas tenté de s'en sortir. Il s'est focalisé sur une idée, et même quand il a mis autre chose en pratique, il ne jouait pas le jeu. Ce n'était, d'ailleurs, pas un personnage absolument aimable. Quant à la mère de la narratrice, elle a, à parts égales, déclenché mon empathie et ma répugnance.

Concernant des événements charnières, je me demande comment j'aurais réagi à la place de Betty. Concernant l'un d'eux, j'aurais, comme elle, ressenti de la culpabilité, et je ne sais pas si j'aurais pu m'en débarrasser. Quant à l'autre, je ne sais pas ce que j'aurais fait. Je ne peux pas affirmer que j'aurais fait ce qu'il aurait fallu, c'est-à-dire alerter Landon ou Alta dès la scène aperçue dans la grange...

Je ne suis pas sortie indemne de ce livre, et la chronique n'est pas facile à écrire, car j'aimerais parler plus en profondeur des éléments bouleversants et de certains personnages. Tiffany McDaniel nous montre la vie dans tout ce qu'elle peut avoir de déchirant, avec un réalisme qui ne laisse aucune place au larmoiement. Ça, c'est le lecteur (moi, en tout cas) qui s'en chargera.

Des personnages auxquels je me suis attachée, une histoire qui ne me quittera pas, un roman que je conseille.

Éditeur: Gallmeister.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Martine Moinat pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « Betty » sur Amazon
Acheter « Betty » en téléchargement audio sur Amazon (Audible.fr)