Le problème avec Jane

L'ouvrage:
Jane, professeur d'université, reçoit un manuscrit. Il raconte l'histoire de sa vie, avec son ressenti par rapport aux événements qui la jalonnèrent. Mais qui la connaît donc à ce point?

Critique:
Au départ, le lecteur sera attiré par cette idée. Il se demandera immanquablement comment il réagirait si cela lui arrivait. Ensuite, il fallait que l'auteur puisse honorer son pari. Il n'est pas simple de mener ce genre d'idées jusqu'au bout: ça peut très vite tourner au n'importe quoi. Ici, la solution de l'énigme est vraisemblable, même si certains la trouveront peut-être un peu facile. Elle ne m'a pas gênée parce qu'au long du livre, l'énigme devient presque secondaire. L'auteur profite de cette idée de départ, car par la force des choses, Jane doit revenir sur son passé, ses actes, son comportement, la manière d'agir des autres... À travers ce personnage, l'auteur montre que parfois, il est bon de regarder en arrière après avoir pris du recul.

Jane ne m'a pas été particulièrement sympathique. Mais ce n'est pas forcément une mauvaise chose. Cela la rend plus réaliste. Si parfois, certaines de ses réactions paraissent excessives, on peut les comprendre. Le personnage est creusé, bien analysé, cohérent.
D'autre part, il est intéressant de voir comment les autres perçoivent Jane.

Catherine Cusset s'attache à entretenir l'énigme et à la rappeler à son lecteur dans les passages où Jane interrompt sa lecture du manuscrit et où son ressenti est décrit. À ce moment-là, elle se pose des questions et parie sur qui a envoyé le manuscrit. J'ai trouvé cela un peu poussif. C'est logique, mais Jane change trop souvent de suspect. C'est un peu artificiel.
D'autre part, la construction fait que le lecteur sait fatalement certaines choses avant qu'elles soient explicitées (par le récit du passé). Ici, c'est dommage.

Éditeur: Gallimard.%%La version audio que j'ai entendue a été enregistrée pour Sésame.
Le lecteur est sympathique. Il ne surjoue pas, mais ne «dort» pas non plus. Je trouve dommage qu'il ait laissé des erreurs de lecture.
D'autre part, il est regrettable que Sésame découpe ses livres de manière aléatoire (environ toutes les dix pages) et non en suivant les chapitres. Je trouve cela sale.
Enfin, je ferai le même reproche que celui que j'ai fait dans «Le dévouement du suspect X», de Keigo Higashino concernant les passages en italique.

Acheter « Le problème avec Jane » sur Amazon