A paraître en Audio

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, 10 octobre 2018

*Parutions Audiolib, novembre 2018.

Ces titres sont annoncés pour le 7 novembre.

Le Labyrinthe des esprits - Le Cimetière des Livres oubliés 4, de Carlos Ruiz Zafon, lu par Frédéric Meaux, 28h32.
Dans la Barcelone franquiste des années de plomb, la disparition d'un ministre déchaîne une cascade d'assassinats, de représailles et de mystères. Mais la jeune Alicia Gris, tout droit sortie des entrailles de ce régime nauséabond, est habile à se jouer des miroirs et des masques. Son enquête l'amène à croiser la route du libraire Daniel Sempere. Il n'est plus ce petit garçon qui trouva un jour dans les travées du Cimetière des Livres oubliés l'ouvrage qui allait changer sa vie, mais un adulte au coeur empli de tristesse et de colère. Le silence qui entoure la mort de sa mère a ouvert dans son âme un abîme dont ni son épouse Bea, ni son jeune fils Julián, ni son fidèle compagnon Fermín ne parviennent à le tirer. En compagnie d'Alicia, tous les membres du clan Sempere affrontent la vérité sur l'histoire secrète de leur famille, et quel qu'en soit le prix à payer, voguent vers l'accomplissement de leur destin.

Bitna, sous le ciel de Séoul, de Jean-Marie-Gustave Le Clezio, lu par Sarah Stern, 4h36.
Parce que le conte peut faire reculer la mort, Bitna, étudiante coréenne sans un sou, invente des histoires pour Salomé, immobilisée par une maladie incurable. La première lutte contre la pauvreté, la seconde contre la douleur. Ensemble, elles se sauvent dans des récits quotidiens ou fabuleux, et bientôt, la frontière entre réalité et imaginaire disparaît. Un roman qui souffle ses légendes urbaines sur la rivière Han, les boulevards saturés et les ruelles louches. Sous le ciel de Séoul se lève « le vent de l’envie des fleurs »…

Appelle-moi par ton nom, d'André Aciman, lu par Gabriel Bismuth-Bienaimé, 8h2.
L'été de ses 17 ans, à la fin des années 80, les parents d’Elio accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d’Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l’invité sera Oliver, dont le charme et l’intelligence sautent aux yeux de tous. Au fil des jours, Elio se sent de plus en plus attiré par Oliver, tout en séduisant Marzia, la voisine. L’adolescent et le jeune professeur de philosophie s’apprivoisent et se fuient tour à tour, puis la confusion cède la place au désir et à la passion. Quinze ans plus tard, Elio rend visite à Oliver en Nouvelle-Angleterre…

Le triomphe des ténèbres - Le cycle du soleil noir, vol. 1, d'Eric Giacometti et Jacques Ravenne, lu par François Hatt, 12h57.
1938. Dans une Europe au bord de l'abîme, une organisation nazie, l'Ahnenerbe, pille des lieux sacrés à travers le monde. À la recherche de trésors aux pouvoirs obscurs destinés à établir le règne millénaire du Troisième Reich. Son maître, Himmler, envoie des SS fouiller un sanctuaire tibétain dans une vallée oubliée de l'Himalaya et se rend lui-même en Espagne, dans un monastère, pour chercher un tableau énigmatique. De quelle puissance ancienne les nazis cherchent-ils la clé ?
À Londres, Churchill découvre que la guerre contre l'Allemagne sera aussi la guerre spirituelle de la lumière contre les ténèbres.
Ce livre est le premier tome d'une saga où l'histoire occulte fait se rencontrer les acteurs majeurs de la Seconde Guerre mondiale et des personnages aux destins d'exception : Tristan, le trafiquant d'art au passé trouble, Erika, une archéologue allemande, Laure, l'héritière des Cathares...

La Vie secrète des animaux, de Peter Wohlleben, 7h2, lu par Thibault de Montalembert.
Les animaux ressentent-ils de l'injustice, de la compassion, du regret ou de la honte ? Peuvent-ils compter ou faire des projets ? Que signifie pour eux être apprivoisés ou domestiqués ? Que sait-on de leur sommeil, de la manière dont ils vieillissent ou de leur façon d'apprendre ? Pour répondre à ces questions, le forestier Peter Wohlleben s'appuie sur son incroyable sens de l'observation et sur les dernières découvertes scientifiques. Avec le même talent de pédagogue que dans «La vie secrète des arbres», il nous ouvre les portes d'un monde caché, celui de la vie intérieure des animaux, de leurs émotions et de leur ressenti : les coqs mentent, les biches connaissent le deuil, un hérisson peut être tourmenté par ses cauchemars... Ce récit buissonnier, nourri d'anecdotes étonnantes et de références savantes, est un appel vibrant au respect du monde animé qui nous entoure.

Livres pour la jeunesse:
Le carnet d'Allie 2 - La nouvelle école, de Meg Cabot, lu par Camille Donda, 3h41.
Changer d’école en cours d’année n’est pas facile. Surtout lorsqu’une camarade de classe vous rend la vie infernale dès le premier jour ! Allie doit vite trouver une solution pour empêcher Rosemary, sa nouvelle ennemie, de la réduire en bouillie. Doit-elle écouter les conseils de l’oncle Jay, et ne pas se laisser intimider ? Ou doit-elle se confier à Mme Hunter, la nouvelle institutrice ?

Casse-Noisette et les quatre royaumes - Le roman du film, de Walt Disney, lu par Clara Quilichini, 5h24.
La jeune Clara reçoit en cadeau une poupée Casse-noisette à Noël. Lorsque la pendule sonne minuit, Clara se retrouve dans un monde fantastique où une guerre fait rage entre les soldats de pain d'épice et une armée de souris.

Partage

94 lectures

lundi, 17 septembre 2018

Parutions Audiolib, octobre 2018.

Ces livres sont annoncés pour le 10 octobre.

Calendar Girl 4 - Automne (Octobre, Novembre, Décembre), d'Audrey Carlan, lu par Helena Coppejans, 10h20.
Mia vit maintenant à Malibu avec Wes. Sa dette est payée et son ex n’est plus une menace. Elle n’a plus besoin d’être escort et décide de faire un métier qui la fait rêver. Elle devient réalisatrice de reportage télé pour Vivre en beauté. En novembre, son job l’envoie à New-York pour interviewer des stars, ce qui lui permet de revoir Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop. Encore une fois, son père, toujours dans le coma, est absent pour Thanksgiving. Envoyée à Aspen, dans le Colorado pour faire un reportage sur une mystérieuse artiste locale, Mia n’est pas au bout de ses surprises. Heureusement, Wes est là pour l’accompagner.

Nos richesses, de Kaouther Adimi, lu par Jean-Paul Bordes, 3h49.
En 1935, Edmond Charlot, 20 ans, rentre à Alger avec une seule idée en tête : prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est de choisir, d’accoucher, de promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d’un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres c’est aussi la sacrifier aux aléas de l’infortune et de l’Histoire.
En 2017, Ryad n’éprouve qu’indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre un local poussiéreux, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

Marx et la poupée, de Maryam Madjidi, lu par l'auteur, 4h46.
Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle rejoint avec sa mère son père en exil à Paris. À travers les souvenirs de ses premières années, Maryam raconte l’abandon du pays, l’éloignement de sa famille, la perte de ses jouets – donnés aux enfants de Téhéran sous l’injonction de ses parents communistes –, l’effacement progressif du persan au profit du français qu’elle va tour à tour rejeter,puis adopter frénétiquement, au point de laisser enterrée de longues années sa langue natale.

My absolute darling, de Gabriel Tallent, lu par Marie Bouvet, 12h52.
À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

Passage des ombres - Trilogie des ombres, tome 3, d'Arnaldur Indridason, lu par Philippe Résimont, 8h27.
Un vieil homme solitaire est retrouvé mort dans son lit. Il semble avoir été étouffé sous son oreiller. Dans ses tiroirs, des coupures de presse sur la découverte du corps d’une jeune couturière dans le passage des Ombres en 1944, pendant l’occupation américaine. Pourquoi cet ancien crime refait-il surface après tout ce temps ? La police a-t-elle arrêté un innocent ? Soixante ans plus tard, l’ex-inspecteur Konrad décide de mener une double enquête. Jumeau littéraire d’Erlendur, il a grandi en ville, dans ce quartier des Ombres si mal famé, avec un père escroc, vraie brute et faux spirite. Il découvre que l’Islande de la « situation » n’est pas tendre avec les jeunes filles, trompées, abusées, abandonnées, à qui on souffle parfois, une fois l’affaire consommée, « tu diras que c’était les elfes ».

Le réseau Corneille. de Ken Follett, lu par Caroline Klaus, 14h18.
France, 1944. Betty a vingt-neuf ans, elle est officier de l’armée anglaise, l’une des meilleures expertes en matière de sabotage. À l’approche du débarquement allié, elle a pour mission d’anéantir le système de communication allemand en France. Après une première tentative catastrophique et coûteuse en vies humaines, Betty va jouer le tout pour le tout en recrutant une brigade unique en son genre: le Réseau Corneille, une équipe de choc. Six femmes à la personnalité hors du commun : l’aristocrate, la taularde, l’ingénue, la travestie... chacune va apporter sa touche très personnelle au grand sabotage.

C'était mieux avant ! Suivi de Petite Poucette et Temps des crises, de Michel Serres, lu par l'auteur, 5h43.
Dans «Le Temps des crises», Michel Serres décrit les grandes transformations de la société et la façon dont les institutions actuelles s'avèrent incapables de répondre à ces nouveaux besoins.
Dans «Petite Poucette», Michel Serres dresse, avec bienveillance, le portrait de la nouvelle génération modelée par la révolution numérique.
«C’était mieux avant» est la réponse à ces «dix Grands-Papas Ronchons qui ne cessent de dire à Petite Poucette... que “c’était mieux avant” » !

Livres pour la jeunesse:
Descendants t. 2 - Retour sur l'Île de l'oubli - dans l'univers des Descendants, de Melissa de la Cruz, lu par Nancy Philippot, 5h8.
Après avoir passé toute leur enfance sur l’Île de l’Oubli, Mal, Evie, Jay et Carlos n’ont pas rejeté le luxe et le confort d’Auradon ! Après tout, vivre avec des princes et des princesses, c’est loin d’être aussi terrible qu’ils le pensaient. Pourtant, lorsqu’ils sont invités en secret à retourner sur l’Île, Mal et ses amis ne peuvent pas s’empêcher de retrouver leurs mauvaises manies. Mais tout n’est pas exactement comme dans leurs souvenirs. Le danger rôde, et ils vont rapidement devoir unir leurs talents afin de sauver le royaume d’une nouvelle menace, plus sombre et plus mystérieuse encore que les précédentes.

La Sélection 3 - L'Elue, de Kiera Cass, u par Claire Tefnin, 6h50.
La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu’elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c’est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux. America n’aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. À quelques jours du terme de la compétition, tandis que l’insurrection fait rage aux portes du Palais, l’heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu’une...

Partage

116 lectures

vendredi, 3 août 2018

*Parutions Audiolib, septembre 2018.

Ces titres sont annoncés pour le 12 septembre.

  • Les prénoms épicènes, d'Amélie Nothomb, lu par Françoise Gillard, 2h28.
    Épicène, adj. : Qui a la même forme au masculin et au féminin. Claude et Dominique, dont la rencontre au café a été fortuite, se marient et filent à Paris conquérir une nouvelle vie. De leur union naquit un enfant: Épicène. Un amour mère-fille fusionnel. Une détestation père-fille immédiate.
  • J'ai perdu Albert, de Didier Van Cauwelaert, lu par Didier Van Cauwelaert, 5h.
    « Je suis la voyante la plus en vue du pays et, depuis hier midi, je ne vois plus rien. »
    Pourquoi, après vingt-cinq ans de cohabitation, l’esprit qui hante Chloé l’a-t-il soudain quittée pour sauter dans la tête d’un garçon de café, Zac, apiculteur à la dérive qui ne croit en rien ? La situation est totalement invivable, pour elle comme pour lui, d’autant que cet esprit qui s’est mis à le bombarder d’informations capitales et pressantes n’est autre qu’Albert Einstein...
  • L'Archipel du chien, de Philippe Claudel, lu par Féodor Atkine, 6h10.
    Dans l’Archipel du Chien, on enterre les morts debout car la terre est rare. Par moments, une odeur, comme un cadavre en décomposition empeste l’île. La découverte de trois corps isolés sème le trouble dans la petite communauté.
  • Sentinelle de la pluie, de Tatiana de Rosnay, lu par Stéphane Ronchewski, 9h23.
    La famille Malegarde est réunie à Paris pour fêter les 70 ans de Paul, le père, arboriste de renommée internationale. Sa femme Lauren prépare l'événement depuis deux ans, alors qu'importe les pluies diluviennes qui s'abattent sur la Ville Lumière et contrarient les retrouvailles. Mais Linden, le fils cadet, photographe charismatique, pressent que la redoutable crue de la Seine n'est pas la plus grande menace qui pèse sur l'unité de sa famille. Les secrets enfouis déferlent sous le ciel transpercé par les flots...
  • La terre des morts, de Jean-Christophe Grangé, lu par Lionel Bourguet, 16h6.
    Quand le commandant Corso est saisi de l’enquête sur les meurtres de stripteaseuses à Paris, il pense hériter d’une nouvelle affaire criminelle. Il a tort. S’amorce alors un affrontement sans merci avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre débauché, assassin. Mais un nouvel adversaire change la donne. Claudia Muller, une avocate manipulatrice et capable de tous les sortilèges va projeter une lumière nouvelle sur l’affaire. Corso découvrira qu’un assassin peut en cacher un autre et qu’une femme peut renverser le monde surtout quand ce monde est celui de la jouissance par le mal.
  • L'héritage des espions, de John le Carré, lu par Vincent Schmitt, 9h37.
    1961. L’espion britannique Alec Leamas et son amie Liz Gold trouvent la mort au pied du mur de Berlin. 2017. Peter Guillam, fidèle collègue et disciple de George Smiley dans les services de renseignement autrefois surnommés « le Cirque », est tiré de sa retraite en Bretagne par une lettre de son ancien employeur, qui le convoque à Londres. Pourquoi ? Ses activités d’agent secret pendant la guerre froide le rattrapent. Des opérations qui firent la gloire du Londres secret vont être minutieusement décortiquées par une nouvelle génération qui n’a que faire des luttes menées jadis par les Occidentaux contre le bloc communiste. Quelqu’un doit payer pour le sang des innocents sacrifiés sur l’autel de l’intérêt général.
  • La Guerre des intelligences, de Laurent Alexandre, lu par Arnaud Romain, 8h51.
    Notre cerveau biologique est de plus en plus concurrencé par l’Intelligence Artificielle. Tous les métiers, mêmes les plus complexes, seront touchés par ce tsunami technologique. La cohabitation entre les cerveaux humains et ceux de silicium pourrait conduire à des inégalités insupportables voire à une guerre des intelligences. Mais, en dopant les capacités intellectuelles des hommes de demain, une révolution de notre système éducatif pourrait rendre les Intelligences Humaines et Artificielles complémentaires, et créer une société au potentiel illimité. Quels scénarios l’Humanité devra-t-elle choisir ? Laurent Alexandre nous appelle à prendre conscience de ce changement de civilisation.

Ouvrages pour la jeunesse.

  • Les Mondes d'Ewilan 2 - L'OEil d'Otolep, de Pierre Bottero, lu par Kelly Marot, 7h8.
    À Gwendalavir, Ewilan se prépare à partir pour Valingaï afin de rendre Illian à sa famille et retrouver les siens. Avec Liven, apprenti dessinateur, elle découvre qu’une méduse aux tentacules mortels tente de bloquer l’accès à l’Imagination. Mais peu à peu, un mal sourd infecte son organisme. Soutenue par Salim et Ellana, elle parvient cependant aux confins de l’Empire devant l’œil d’Otolep. Ce lac mythique la délivrera-t-il du parasite mortel qui lui a été inoculé à l’Institution ?
  • Les orangers de Versailles, d'Annie Pietri, lu par Emmylou Homs, 2h37.
    Fille de l’un des jardiniers du château, Marion entre au service d’Athénaïs de Montespan, favorite du Roi-Soleil. Marion a un don : elle reconnaît les odeurs et sait marier les essences. La marquise comprend le parti qu’elle peut en tirer. Un jour, la jeune servante découvre qu’un terrible complot se trame contre la reine, et qu'à son insu, elle en est complice...

Partage

140 lectures

mercredi, 1 août 2018

*Parutions Audible, août 2018.

Les titres suivants sont annoncés pour le 2 août.

  • Une fille, qui danse, de Julian Barnes, lu par Théo Frilet.
  • Crime et déluge (Agatha Raisin enquête 12), de M. C. Beaton, lu par Françoise Carrière.
  • Le puits d'argent (Les Cités des Anciens 8), de Robin Hobb, lu par Raphaël Mathon.
  • Un espion dans l'équipe (Goal ! 2), d'Antoine Griezmann, lu par Raphaël Mathon.
  • La colère des anges (Charlie Parker 12), de John Connolly, lu par François Tavares.
  • Le royaume en danger (Les héritiers 5), d'Erin Watt, lu par Benjamin Jungers et Bénédicte Charton.
  • Osez: 20 histoires de correspondance érotique, Collectif d'auteurs, lu par Isabelle Coltel et Michel Parpaing.

Les titres suivants sont annoncés pour le 9 août.

  • Le cimetière du diable (Bourbon Kid 3), auteur anonyme, lu par Nicolas Justamon.
  • Les Canons de la liberté (Outlander 6.2), de Diana Gabaldon, lu pa Marie Bouvier.
  • Les secrets de l'île (Meurtres à Sandhamn 4), de Viveca Sten, lu par Raphaël Mathon.
  • Goldman sucks, de Pascal Grégoire, lu par Yann Sundberg.
  • Rebecca, de Jean-Yves Masson, lu par Victorien Robert.
  • Porteurs d'âmes, de Pierre Bordage, lu par Damien Witecka.
  • Les blessures du silence, de Natacha Calestrémé, lu par Alexandra Mori.

Les titres suivants sont annoncés pour le 16 août.

  • Abnégation, d'Éva Delambre, lupar Laure Giappiconi.
  • La philo des super-héros, de Jonas Mary, lu par Barbara Tissier.
  • La nuit a dévoré le monde, de Martin Page, lu par François Montagut.
  • Ces gestes qui parlent à votre place, de Joe Navarro et Marvin Karlins, lu par Alexandre Donders.
  • Hunter, de Roy Braverman, lu par Florian Wormser.
  • Comment gérer un partenaire toxique, de Christophe Medici, lu par Ludmila Ruoso.
  • La magie de la peur (Le Soldat chamane 4), de Robin Hobb, lu par Matthieu Dahan.
  • Vous êtes 10 fois plus intelligent que vous ne l'imaginez, de Christophe Bourgois-Costantini, lu par Nicolas Djermag

Les titres suivants sont annoncés pour le 23 août.

  • La France mystérieuse, de David Galley, lu par Hervé Carrascosa.
  • Sans plus attendre (Blue Heron 2), de Kristan Higgins, lu par Tatiana Werner.
  • L'avenir au bout du pied (Goal ! 3), d'Antoine Griezmann, lu par Raphaël Mathon.
  • La cité du feu sacré (The Mortal Instruments 6), de Cassandra Clare, lu par Bénédicte Charton.
  • Les anges sont sans merci (Felicity Atcock 4), de Sophie Jomain, lu par Lila Tamazit.
  • Exercices sexuels de style (Tome 2), de Maïna Lecherbonnier, lu par Pascale Chemin.
  • Le retour de l'assassin (Le fou et l'assassin 4), de Robin Hobb, lu par Sylvain Agaësse.

Les titres suivants sont annoncés pour le 30 août.

  • L'art d'aller à l'essentiel, de Leo Babauta, lu par Marie-Christine Letort.
  • Tout sur mon chien, d'Alejandro Palomas, lu par Martin Amic.
  • Prendre un papa par la main, de Tristane Banon, lu par Christine Braconnier.
  • Flambeau, de Marc Laine, lu par Hervé Carrascosa.
  • Petits meurtres à Mangle Street, de M. R. C. Kasasian, lu par Sophie Loubière.
  • L'amour en marge, de Françoise Rey, lu par Linda Limier.

Partage

131 lectures

mardi, 10 juillet 2018

*Parutions Audiolib, août 2018.

Ces titres sont annoncés pour le 16 août.

  • La femme qui ne vieillissait pas

La femme qui ne vieillissait pas, de Grégoire Delacourt, lu par Françoise Cadol, 3h54.
« À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté ; aucun cheveu blanc, aucune cerne ; j’avais trente ans, désespérément. »
Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt. Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes. Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre. Et puis, il y a Betty.

  • Légende d'un dormeur éveillé

Légende d'un dormeur éveillé, de Gaëlle Nohant, lu par Antoine Leiris et Rafaèle Moutier, 14h17.
Robert Desnos a vécu mille vies – écrivain, critique de cinéma, chroniqueur radio, résistant de la première heure –, sans jamais se départir de sa soif de liberté. Pour raconter l’histoire extraordinaire de ce dormeur éveillé, Gaëlle Nohant épouse ses pas ; comme si elle avait écouté les battements de son cœur, s’était assise aux terrasses des cafés en compagnie d’Éluard ou de García Lorca, avait tressailli aux anathèmes d’André Breton, fumé l’opium avec Yvonne George, et dansé sur des rythmes endiablés au Bal Blomet aux côtés de Kiki de Montparnasse et de Jean-Louis Barrault. S’identifiant à Youki, son grand amour, la romancière accompagne Desnos jusqu’au bout de la nuit.

  • Les huit montagnes

Les huit montagnes, de Paolo Cognetti, lu par Emmanuel Dekoninck, 6h50.
« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus de nos têtes. »
Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au cœur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé – et son avenir.

  • Le seigneur des anneaux 3 - Le retour du roiLe seigneur des anneaux 3 - Le retour du roi, de John Ronald Reuel Tolkien, lu par Thierry Janssen, 19h13.
    La dernière partie du Seigneur des Anneaux voit la fin de la quête de Frodo en Terre du Milieu. Le Retour du Roi raconte la stratégie désespérée de Gandalf face au Seigneur des Anneaux, jusqu'à la catastrophe finale et au dénouement de la grande Guerre où s'illustrent Aragorn et ses compagnons, Gimli le Nain, Legolas l'Elfe, les Hobbits Merry et Pippin, tandis que Gollum est appelé à jouer un rôle inattendu aux côtés de Frodo et de Sam au Mordor, le seul lieu où l'Anneau de Sauron peut être détruit.
    Cette nouvelle traduction prend en compte la dernière version du texte anglais, les indications laissées par J.R.R. Tolkien à l'intention des traducteurs et les découvertes permises par les publications posthumes proposées par Christopher Tolkien.
  • SoeursSoeurs, de Bernard Minier, lu par Hugues Martel, 12h58.
    Mai 1993. Deux sœurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres. Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’œuvre aussi cruelle que dérangeante. Les deux sœurs n’étaient-elles pas ses fans ?
    Février 2018. Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée... elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Une épouse, deux sœurs, trois communiantes... et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ?
  • La parole est un sport de combat

La parole est un sport de combat, de Bertrand Périer, lu par l'auteur et François Montagut, 4h56.
« J’ai une histoire d’amour contrariée avec la parole. C'est parce que j’ai l’impression d’avoir perdu des années à l'apprivoiser que je mets aujourd'hui un point d'honneur à transmettre l'art de bien parler aux jeunes pour qu’ils se libèrent des déterminismes sociaux. Les mots pour débattre, plutôt que pour se battre. Bien parler suppose un entraînement, des techniques pour être à l’aise en public, mais aussi pour structurer un discours, le délivrer avec aisance, convaincre en toutes circonstances. Puisez dans ce livre de bons conseils pour nourrir et libérer votre parole. Devenez orateurs ! Si j’y suis arrivé, vous pouvez le faire ! »

Partage

166 lectures

- page 1 de 26