A paraître en Audio

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, 13 octobre 2017

*Parutions Audiolib, novembre 2017.

Ces titres sont annoncés pour le 2 novembre.

Un monde sans fin,­ de Ken Follett, lu par Martin Spinayer, 47h51.
Kingsbridge, 1327. Quatre enfants sont les témoins d'une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d'enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait bien mettre en danger la couronne d'Angleterre. Leurs quatre destinées s’en trouveront changées… Gwenda, voleuse espiègle, poursuivra un amour impossible ; Caris, libre et passionnée, devra défier l'autorité de l'Église, et renoncer à celui qu'elle aime ; Merthin deviendra un constructeur de génie et rejoindra l'Italie pour accomplir son destin d'architecte ; Ralph deviendra un noble corrompu, prêt à tout pour satisfaire sa soif de pouvoir et de vengeance. Prospérités éphémères, famines, guerres cruelles, ravages de la peste noire... Appuyée sur une documentation historique remarquable, cette fresque épique dépeint avec virtuosité toutes les émotions humaines, à travers un demi-siècle d'histoire mouvementée...

La tresse, de Laetitia Colombani, lu par Laëtitia Colombani, Rebecca Marder, Estelle Vincent, 5h4.
Inde. Smita est une intouchable. Mariée à un chasseur de rats, elle nettoie à mains nues les latrines de son village, comme le faisait sa mère. Son rêve : voir sa fille échapper à la tradition et apprendre à lire.
Sicile. Julia est ouvrière dans l’atelier de traitement de cheveux de son père, le dernier du genre à Palerme. Elle trie, lave, décolore et teint des mèches fournies par les coiffeurs de la ville. Lorsque son père est victime d’un grave accident, elle découvre que l’atelier familial est ruiné.
Canada. Sarah est une avocate réputée. Mère de trois enfants, deux fois divorcée, elle enchaîne les dossiers à un rythme effréné. En passe d’être promue associée, elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. On dit parfois que la vie ne tient qu’à un fil… Et si la leur tenait à leur chevelure ? Trois destins de femmes que tout éloigne sauf l'essentiel : leur exigence de liberté.

Une fois dans ma vie, de Gilles Legardinier, lu par Valérie Marchand, 10h55.
L'histoire de trois femmes d'âges différents, rapprochées par les hasards et les épreuves de la vie. Cramponnées à leurs espoirs face aux coups du sort, elles décident de tenter le tout pour le tout.

Quand sort la recluse, de Fred Vargas, lu par Thierry Janssen, 11h54.
« - Trois morts, c'est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n'est pas de notre compétence.
- Ce qu'il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J'ai donc rendez-vous demain au Muséum d'Histoire naturelle.
- Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue?
- Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.
- Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l'araignée recluse ? »

On la trouvait plutôt jolie, de Michel Bussi, lu par Marie Bouvier, 14h35.
Leyli Maal, d’origine malienne, vit à Port-de-Bouc près de Marseille. Elle est pleine de charme, de sourire. Et de tension contenue. Son nouveau travail seraitil, enfin, le sésame pour le plus grand appartement dont cette mère célibataire rêve pour ses trois enfants ? Sa vie ne tient qu’à un fil, à un secret surtout, qu’elle parvient à cacher aux yeux de tous. Mais jusqu’à quand ?
François Valioni, membre influent d’une importante association d’aide aux réfugiés, est retrouvé vidé de son sang dans un hôtel. Dans la poche de son pantalon, six coquillages, des cauris...
Jules Flores, jeune flic plein de zèle et hyperconnecté, est missionné pour enquêter sur ce meurtre, qui sera vite suivi d’un deuxième...

Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?, deGilles Legardinier et Mimie Mathy, lu par Arnaud Romain et Marie Bouvier, 10h55.
Mimie est l'une des comédiennes les plus populaires de notre pays et Gilles l'un des auteurs les plus lus. Au-delà de leur notoriété, l'un et l'autre ont une particularité qui a façonné leur vie... L'idée est simple : à partir d'une rencontre humaine formidable, ils ont eu envie de se poser les questions que personne n'ose jamais afin d'aborder légèrement, mais en toute connaissance de cause, ce qui aurait dû les détruire et les a finalement construits. Loin d'être une thérapie, ce livre est une invitation, une volonté de dire à ceux qui ne se reconnaissent pas dans les stéréotypes du monde qu'ils y ont aussi leur place. C'est un dialogue libre, authentique, joyeux et émouvant, un regard croisé, un essai comparatif décalé et tendre pour aider ceux qui ne trouvent pas leur place à se la fabriquer. Bienvenue au coeur d'un échange exceptionnel où chacun veut découvrir avec bienveillance les pires problèmes de l'autre et comment s'en sortir. Avec autant de chaleur que de pertinence, ces deux humanités prouvent qu'aucun destin n'est joué d'avance.

Pour la jeunesse:

Frigiel et Fluffy 1 - Le Retour de l'Ender Dragon, de Nicolas Digard et Frigiel, lu par Pierre-Henri Prunel , 4h10.
La fête bat son plein pour les 80 ans du roi Llud quand un immense dragon noir apparaît au-dessus du village. Avant de se lancer à l’assaut du dragon, Ernald, le grand-père de Frigiel, lui confie un coffre noir qu’il lui fait promettre de ne jamais ouvrir et d’apporter à son ami Valmar, à Puaba. Propulsé dans une aventure qu’il n’a pas cherchée, Frigiel, accompagné de son fidèle chien Fluffy, part sur les routes, ignorant qu’il transporte l’un des objets les plus recherchés au monde, convoité par le terrible sorcier Askar. Or celui-ci vient de s’échapper de sa prison des Farlands...

La Reine des Neiges, de Walt Disney, lu par Emmylou Homs, 2h7.
Elsa a le pouvoir de créer de la glace et de la neige. C'est un don à la fois magnifique et dangereux ! Un jour, sans le vouloir, elle plonge le royaume d'Arendelle dans un hiver éternel. Elle s'isole alors dans la Montagne du Nord, où elle devient la Reine des Neiges... Sa soeur, l'intrépide Anna, se lance aussitôt sur ses traces pour la convaincre de briser le sortilège. De nombreux dangers vont se présenter à elle... mais aussi de drôles de compagnons de voyage. Anna parviendra-t-elle à regagner l'amour d'Elsa et sauver Arendelle ?

Vaiana - La Légende du bout du monde, de Walt Disney, lu par Cerise Calixte, 1h.
La jeune Vaiana décide d'entamer des recherches pour retrouver une île aussi mystérieuse que fabuleuse. Pour y parvenir, elle va faire équipe avec son idole, le légendaire demi-dieu Maui, qui l'aidera à sillonner les océans et à accomplir un voyage épique empli d'énormes créatures marines, de mondes sousmarins à couper le souffle, mais aussi de traditions fort anciennes.

La Quête d'Ewilan 3 - L'Ile du destin, de Pierre Bottero, lu par Kelly Marot, 6h30.
Après avoir libéré les Sentinelles, Ewilan et Salim rejoignent la Citadelle des Frontaliers avec leurs compagnons. Là, Ewilan découvre la retraite de Merwyn, le plus grand des dessinateurs. Il leur conseille de regagner l’autre monde et de convaincre Mathieu, le frère d’Ewilan, de les suivre en Gwendalavir. À leur retour - Mathieu à leurs côtés ! - ils embarquent pour les îles Alines afin de délivrer les parents d’Ewilan, retenus par Eléa, la sentinelle traîtresse…

Miss Peregrine et les enfants particuliers 2 - Hollow City, de Ransom Riggs, lu par Benjamin Jungers, 10h21.
3 septembre 1940. Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres. Ils sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l'attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n'ont plus qu'un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l'orphelinat sa forme humaine. Le petit groupe d'enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats, ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d'animaux. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses soeurs à Londres. Il devient urgent pour les enfants particuliers de rejoindre la capitale...

13 reasons why, de Jay Asher, lu par Florine Orphelin et Gauthier Battoue, 6h25.
Clay Jensen ne veut pas entendre parler des enregistrements cassette qu’Hannah Baker a laissés. Hannah est morte, ses secrets avec elle. Pourtant, son nom figure sur ces enregistrements. Il est l’une des raisons, l’une des treize responsables de sa mort. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

Everything, Everything, de Nicola Yoon, lu par Nastassja Girard, 5h37.
Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Songe à la douceur, de Clémentine Beauvais, lu par Rachel Arditi, 4h40.
Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski – et donc écrite en vers libres, pour en garder la poésie.

Partage

51 lectures

jeudi, 21 septembre 2017

*Parutions Audiolib, octobre 2017.

Ces titres sont annoncés pour le 11 octobre.

  • Journal d'un vampire en pyjama

__Journal d'un vampire en pyjama,­­ de Mathias Malzieu, lu par l'auteur, 4h 58.
En novembre 2013, Mathias Malzieu, qui prépare alors la sortie de son film, «Jack et la mécanique du coeur», apprend qu’il souffre d’une maladie auto-immune, rare et souvent mortelle, l’aplasie médullaire, qui détruit sa moelle osseuse. Pendant l’année que va durer sa maladie, entre chimio, chambre stérile et attente d’un donneur, Mathias Malzieu tient son journal, raconte son combat contre la mort, qu’il personnifie à travers un personnage, Dame Oclès. Cette histoire d’un enfer et d’une résurrection est avant tout un hymne à la vie, porté par la langue poétique et explosive de l’auteur.

  • La Vie en son royaume

La vie en son royaume, de Christian Signol, lu par Taric Mehani, 6h15.
Joies et peines d’un médecin de campagne dans la France profonde. Après son internat, le Dr Vialaneix accepte l’offre du maire d’une petite commune de Creuse pour venir s’installer dans la maison médicale du village. Tandis qu’il alterne les visites à domicile et les consultations à son cabinet, il assiste à l’agonie d’une génération touchée par la maladie, l’isolement et la solitude. Il est soutenu par une douce et solaire infirmière, dont il tombe amoureux. Tous deux vont prendre sous leur aile une adolescente pleine de vie qui lutte contre le cancer. Pendant une année, on assiste au combat du Dr Vialaneix contre le mal et le difficile accès aux soins, au rythme des saisons, des hésitations de diagnostics, des échecs, mais aussi des guérisons.

  • Double piège

Double piège, d'Harlan Coben, lu par Marie-Ève Dufresne, 9h55.
Pour surveiller sa baby-sitter, Maya a installé une caméra dans son salon, quand apparaît à l’écran son mari, Joe... qu’elle vient d’enterrer ! Un choc suivi de deux troublantes découvertes : le certificat de décès de Joe a disparu et l’arme impliquée dans sa mort est aussi celle qui a coûté la vie à la soeur de Maya, Claire, quelques mois auparavant dans des circonstances troubles. Mort ou vivant, Joe était-il bien l’homme que Maya pensait connaître ? La frontière entre vérité et illusions n’a jamais semblé si floue. La jeune veuve plonge dans les zones d’ombre du passé… à ses risques et périls.

  • La fille d'avant

La fille d'avant, de JP Delaney, lu par Ingrid Donnadieu et Floriane Muller, 9h22.
Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique. Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

  • Habiter mon corps - Guide de méditation

Habiter mon corps - Guide de méditation, de Fabrice Midal, Clément Cornet, lu par les auteurs, 3h29.
Nombre de nos souffrances, de nos insatisfactions, de nos difficultés, viennent de ce fait inaperçu : nous ne savons plus nous mettre au diapason de notre corps. Il est devenu abstrait, un simple ensemble de mécanismes. Nous ne savons plus l’écouter et lui parler. Nos sensations, nos émotions, notre manière d’être en sont appauvries. Ces exercices et méditations vous aideront à retrouver un nouveau rapport à votre propre existence, à vous relier de manière plus juste à vos émotions, et à éprouver la joie d’être présent corporellement à ce que vous vivez.

Partage

60 lectures

lundi, 7 août 2017

*Parutions Audiolib, septembre 2017.

Ces titres sont annoncés pour le 13 septembre.

Les piliers de la terre, de Ken Follett, lu par Patrick Descamps, 40h30.%%Dans l’Angleterre du XII e siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles... et de saintes ruses.
Ken Follett nous livre avec «Les Piliers de la Terre» une œuvre monumentale dont l’intrigue, aux rebonds incessants, s’appuie sur un extraordinaire travail d’historien. Promené de pendaisons en meurtres, des forêts anglaises au cœur de l’Andalousie, de Tours à Saint-Denis, le lecteur se trouve irrésistiblement happé dans le tourbillon d’une superbe épopée romanesque dont il aimerait qu’elle n’eût pas de fin.

Fendre l'armure, d'Anna Gavalda, lu par Rachel Arditi, Grégori Baquet, Stéphane Boucher, Chloé Lambert, 5h2.
« Il y a Ludmila, il y a Paul, il y a Jean et les autres n'ont pas de nom. Ils disent simplement "je". Presque tous parlent dans la nuit, pendant la nuit, et à un moment de leur vie où ils ne différencient plus très bien la nuit du jour justement. Ils parlent pour essayer d'y voir clair, ils se dévoilent, ils se confient, ils fendent l'armure. Tous n'y parviennent pas mais de les regarder essayer, déjà, cela m'a émue. C'est prétentieux de parler de ses propres personnages en avouant qu'ils vous ont émue mais je vous le répète : pour moi ce ne sont pas des personnages, ce sont des gens, de réelles gens, de nouvelles gens et c'est eux que je vous confie aujourd'hui. » (A.G.)

Ragdoll, de Daniel Cole, lu par Damien Ferrette, 12h24.
Un « cadavre » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l'a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon. Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l'inspecteur « Wolf » Fawkes dirige l'enquête sur cette effroyable affaire, assisté de sa coéquipière, l'inspecteur Baxter. Chaque minute compte, d'autant que le tueur s'amuse à narguer les forces de l'ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner. Le dernier nom est celui de Wolf.

Nuit, de Bernard Minier, lu par Hugues Martel, 15h52.
Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l’hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L’inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d’une technicienne de la base off-shore. Un homme manque à l’appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz. L’absent s’appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié. Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d’un enfant. Au dos, juste un prénom : GUSTAV. Pour Kirsten et Martin, c’est le début d’un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.

La méthode simple pour en finir avec la cigarette : Arrêter de fumer en fait c'est possible !, d'Allen Carr, lu par Charles Borg, 5h28.
Voici LA méthode pour arrêter de fumer. Une méthode douce éprouvée qui a déjà permis à des millions de fumeurs à travers le monde d’écraser leur dernière cigarette. Vous aussi, vous pouvez vous débarrasser du tabac, définitivement. Et cela, sans médicaments, sans substituts ni prise de poids, grâce aux conseils avisés du spécialiste du tabagisme : Allen Carr. Stop smoking, lisez ce livre !

Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment), de Frédéric Lenoir, lu par Christophe Chêne-Cailleteau, 2h50.
«Nous ne pourrions supporter, ne serait-ce qu’une minute, le spectacle de la maltraitance infligée à ces bêtes, mais nous continuons de vivre comme si tout cela n’existait pas. Jamais l’être humain, et à une échelle aussi massive, ne s’est aussi mal comporté envers les animaux. J’aimerais revisiter ici l’histoire de notre relation aux bêtes et montrer quelles logiques philosophiques, religieuses et économiques nous ont conduits à nous comporter ainsi envers les autres espèces animales. Ce qui nous permettra d'aborder la question très débattue des ressemblances et des éventuelles différences entre l’être humain et les autres animaux. Car, contrairement à de nombreux autres militants de la cause animale, c’est peut-être aussi au nom de ce qui nous sépare – une conscience morale et une compassion universelle - que je mène depuis toujours ce combat pour mes amis les bêtes.» F.L.

Partage

102 lectures

dimanche, 9 juillet 2017

*Parutions Audiolib: août 2017.

Ces livres sont annoncés pour le 16 août, sauf celui d'AmélieNothomb, annoncé pour le 23 août.

  • Frappe toi le coeur

Frappe-toi le coeur, d'Amélie Nothomb, lu par Françoise Gillard, 2h47.
Il n'y a pas de résumé.


  • Vernon Subutex 3Vernon Subutex 3, de Virginie Despentes, lu par Jacques Frantz, 11h4.
    Nous avons laissé Vernon sur une plage en Corse entouré de ses anciens amis et des nouveaux, ses compagnons d’infortune. Dans une chapelle abandonnée, tous se sont retrouvés et Vernon les a fait danser. «Il n’est pas inquiet .... il n’a encore vu personne rester sur le bord de la piste jusqu’alors». Le retour de Vernon légende urbaine, ange déchu...
  • Le Jour où les lions mangeront de la salade verteLe jour où les lions mangeront de la salade verte, de Raphaëlle Giordano, lu par Léovanie Raud, 8h 55.
    Romane a toujours le trac avant une conférence. Ce jour-là, quand elle s'apprête à prendre la parole, le micro part dans un terrible larsen. Un homme au premier rang s'esclaffe : « Ah ! Les femmes et la technologie... » Romane rend silencieusement grâce à cet homme, qui lui permet de confirmer l'importance et l'ampleur de sa mission : réduire le taux de burnerie. Les symptômes de ce mal aussi bien féminin que masculin sont connus : sentiment de supériorité, égocentrisme, penchant naturel pour les jeux de pouvoir ou les rapports de force, inflation de l'égo, mauvaise foi, etc. C'est parce que les burnés sont légion que Romane a décidé de créer la société Sup' de burnes, et d'aider ses stagiaires dans leur parcours de déburnerie. Ses méthodes originales et surprenantes ont le vent en poupe. Lors d'une nouvelle cession, Romane accueille le charismatique et terriblement burné Maximilien Vogue, célèbre PDG d'un des plus grands groupes cosmétiques au monde. Elle aura du pain sur la planche, tant pour l'accompagner à changer que pour lui résister...
  • Te laisser partirTe laisser partir, de Clare Mackintosh, lu par Joséphine Renesse et Philippe Résimont, 11h36.
    Une mère accablée par la mort de son enfant. Un capitaine de police déterminé à lui faire justice, jonglant entre tensions familiales et obligations professionnelles. Une femme fuyant son passé, résolue à construire une nouvelle vie. Ce premier roman magistral écrit par une ex-commandant des forces de police britanniques est un thriller psychologique d’une rare intensité, aux rebondissements à couper le souffle.
  • Dans l'ombreDans l'ombre, d'Arnaldur Indridason, lu par Philippe Résimont, 9h3.
    Un représentant de commerce est retrouvé dans un petit appartement de Reykjavik, tué d’une balle de Colt et le front marqué d’un «SS» en lettres de sang. Rapidement les soupçons portent sur les soldats étrangers qui grouillent dans la ville en cet été 1941. Deux jeunes gens sont chargés des investigations : Flovent, le seul enquêteur de la police criminelle d’Islande, ex-stagiaire à Scotland Yard, et Thorson, l’Islandais né au Canada, désigné comme enquêteur par les militaires parce qu’il est bilingue. Les multiples rebondissements de l’enquête dressent un tableau passionnant de l’Islande de la «Situation», cette occupation de jeunes soldats qui sèment le trouble parmi la population féminine. Ils révèlent aussi des enquêteurs tenaces, méprisés par les autorités militaires mais déterminés à ne pas se laisser imposer des coupables attendus.

Partage

96 lectures

mercredi, 7 juin 2017

*Parutions Audiolib, juillet 2017.

Ces titres sont annoncés pour le 5 juillet 2017.

La Dernière des Stanfield

  • La dernière des Stanfield, de Marc Lévy, lu par Anne-Sophie Nallino, 10h20.
    Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres. Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel. George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l'Est au Québec. Un matin, il reçoit une lettre anonyme accusant sa mère des mêmes faits. L'auteur des lettres leur donne à chacun rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore. Quel est le lien qui les unit ? Quel crime leurs mères ont-elles commis ? Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ? Au cœur d'un mystère qui hante trois générations, La Dernière des Stanfield nous entraîne de la France occupée à l'été 44, à Baltimore dans la liberté des années 80, jusqu'à Londres et Montréal de nos jours.

Par amour

  • Par amour, de Valérie Tong Cuong, lu par Benjamin Jungers, Kelly Marot, Olivier Martinaud, Emilie Vidal Subias, 9h2.
    Une fresque envoûtante qui nous mène du Havre sous l’Occupation à l’Algérie. L’auteure trace les choix, les hasards, le destin, le quotidien, les destinées héroïques de gens ordinaires, dont les vies secrètes nous invitent dans la grande Histoire. Par amour, n’importe quel être humain peut se surpasser. On tient debout, pour l’autre plus encore que pour soi-même.

Raison et sentiments

  • Raison et sentiments, de Jane Austen, lu par Cachou Kirsch, 12h2.
    Après la mort de leur père, Elinor et Marianne s’installent avec leur mère et leur jeune sœur à la campagne. La famille se trouve très démunie et il devient urgent de marier les deux sœurs afin de leur assurer un bel avenir. Marianne, romantique et passionnée, s’éprend immédiatement du charmant John Willoughby, tandis que sa sœur, Elinor, plus prudente, n’ose avouer sa flamme à Edward Ferrars. Entre raison et sentiments, ces jeux de l’amour vont leur réserver bien des espoirs et des bonheurs, mais aussi des déceptions et des souffrances. Les deux jeunes femmes devront apprendre de leurs vacillements. Pour le meilleur et pour le pire.

Promesse - La sixième enquête du Département V * Promesse - La sixième enquête du Département V, de Jussi Adler-Olsen, lu par Julien Chatelet, 16h53.
Bornholm, une île danoise de la mer baltique, fin des années 1990. Le cadavre d'une jeune fille est retrouvé dans un arbre, son vélo broyé au bord de la route. Aucune trace du chauffard : affaire classée. Sauf pour un inspecteur de la police locale qui finit dix-sept ans plus tard par demander l'aide de l'inspecteur Carl Mørck. Avant de se tirer une balle dans la tête. À l'initiative de Rose, l'assistante du flegmatique Mørck, l'insolite trio du Département V en charge des cold cases débarque sur l'île de Bornholm. En remuant le passé, ils prennent le risque de réveiller de vieux démons...

Au fond de l'eau

  • Au fond de l'eau, de Paula Hawkins, lu par Julien Chatelet, Marie-Eve Dufresne, Clémentine Domptail, Ingrid Donnadieu, Lola Naymark, 11h9.
    Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent. On retrouve dans ce roman la virtuosité et le talent incroyable de Paula Hawkins pour tenir le lecteur en haleine jusqu’à l’ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits.

Partage

205 lectures

- page 1 de 22