Ces titres sont annoncés pour le 12 septembre.

  • Les prénoms épicènes, d'Amélie Nothomb, lu par Françoise Gillard, 2h28.
    Épicène, adj. : Qui a la même forme au masculin et au féminin. Claude et Dominique, dont la rencontre au café a été fortuite, se marient et filent à Paris conquérir une nouvelle vie. De leur union naquit un enfant: Épicène. Un amour mère-fille fusionnel. Une détestation père-fille immédiate.
  • J'ai perdu Albert, de Didier Van Cauwelaert, lu par Didier Van Cauwelaert, 5h.
    « Je suis la voyante la plus en vue du pays et, depuis hier midi, je ne vois plus rien. »
    Pourquoi, après vingt-cinq ans de cohabitation, l’esprit qui hante Chloé l’a-t-il soudain quittée pour sauter dans la tête d’un garçon de café, Zac, apiculteur à la dérive qui ne croit en rien ? La situation est totalement invivable, pour elle comme pour lui, d’autant que cet esprit qui s’est mis à le bombarder d’informations capitales et pressantes n’est autre qu’Albert Einstein...
  • L'Archipel du chien, de Philippe Claudel, lu par Féodor Atkine, 6h10.
    Dans l’Archipel du Chien, on enterre les morts debout car la terre est rare. Par moments, une odeur, comme un cadavre en décomposition empeste l’île. La découverte de trois corps isolés sème le trouble dans la petite communauté.
  • Sentinelle de la pluie, de Tatiana de Rosnay, lu par Stéphane Ronchewski, 9h23.
    La famille Malegarde est réunie à Paris pour fêter les 70 ans de Paul, le père, arboriste de renommée internationale. Sa femme Lauren prépare l'événement depuis deux ans, alors qu'importe les pluies diluviennes qui s'abattent sur la Ville Lumière et contrarient les retrouvailles. Mais Linden, le fils cadet, photographe charismatique, pressent que la redoutable crue de la Seine n'est pas la plus grande menace qui pèse sur l'unité de sa famille. Les secrets enfouis déferlent sous le ciel transpercé par les flots...
  • La terre des morts, de Jean-Christophe Grangé, lu par Lionel Bourguet, 16h6.
    Quand le commandant Corso est saisi de l’enquête sur les meurtres de stripteaseuses à Paris, il pense hériter d’une nouvelle affaire criminelle. Il a tort. S’amorce alors un affrontement sans merci avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre débauché, assassin. Mais un nouvel adversaire change la donne. Claudia Muller, une avocate manipulatrice et capable de tous les sortilèges va projeter une lumière nouvelle sur l’affaire. Corso découvrira qu’un assassin peut en cacher un autre et qu’une femme peut renverser le monde surtout quand ce monde est celui de la jouissance par le mal.
  • L'héritage des espions, de John le Carré, lu par Vincent Schmitt, 9h37.
    1961. L’espion britannique Alec Leamas et son amie Liz Gold trouvent la mort au pied du mur de Berlin. 2017. Peter Guillam, fidèle collègue et disciple de George Smiley dans les services de renseignement autrefois surnommés « le Cirque », est tiré de sa retraite en Bretagne par une lettre de son ancien employeur, qui le convoque à Londres. Pourquoi ? Ses activités d’agent secret pendant la guerre froide le rattrapent. Des opérations qui firent la gloire du Londres secret vont être minutieusement décortiquées par une nouvelle génération qui n’a que faire des luttes menées jadis par les Occidentaux contre le bloc communiste. Quelqu’un doit payer pour le sang des innocents sacrifiés sur l’autel de l’intérêt général.
  • La Guerre des intelligences, de Laurent Alexandre, lu par Arnaud Romain, 8h51.
    Notre cerveau biologique est de plus en plus concurrencé par l’Intelligence Artificielle. Tous les métiers, mêmes les plus complexes, seront touchés par ce tsunami technologique. La cohabitation entre les cerveaux humains et ceux de silicium pourrait conduire à des inégalités insupportables voire à une guerre des intelligences. Mais, en dopant les capacités intellectuelles des hommes de demain, une révolution de notre système éducatif pourrait rendre les Intelligences Humaines et Artificielles complémentaires, et créer une société au potentiel illimité. Quels scénarios l’Humanité devra-t-elle choisir ? Laurent Alexandre nous appelle à prendre conscience de ce changement de civilisation.

Ouvrages pour la jeunesse.

  • Les Mondes d'Ewilan 2 - L'OEil d'Otolep, de Pierre Bottero, lu par Kelly Marot, 7h8.
    À Gwendalavir, Ewilan se prépare à partir pour Valingaï afin de rendre Illian à sa famille et retrouver les siens. Avec Liven, apprenti dessinateur, elle découvre qu’une méduse aux tentacules mortels tente de bloquer l’accès à l’Imagination. Mais peu à peu, un mal sourd infecte son organisme. Soutenue par Salim et Ellana, elle parvient cependant aux confins de l’Empire devant l’œil d’Otolep. Ce lac mythique la délivrera-t-il du parasite mortel qui lui a été inoculé à l’Institution ?
  • Les orangers de Versailles, d'Annie Pietri, lu par Emmylou Homs, 2h37.
    Fille de l’un des jardiniers du château, Marion entre au service d’Athénaïs de Montespan, favorite du Roi-Soleil. Marion a un don : elle reconnaît les odeurs et sait marier les essences. La marquise comprend le parti qu’elle peut en tirer. Un jour, la jeune servante découvre qu’un terrible complot se trame contre la reine, et qu'à son insu, elle en est complice...