Les titres suivants sont annoncés pour le 6 novembre.

Munkey Diaries (1957-1982), de Jane Birkin, lu par Jane Birkin, 11h40.
« J’ai écrit mon journal à partir de 11 ans, adressé à Munkey, mon confident, ce singe en peluche, gagné dans une tombola. ... En relisant mes journaux, il me semble flagrant qu’on ne change pas. Ce que je suis à 12 ans, je le suis encore aujourd’hui. Les journaux sont forcément injustes, on montre ses cartes, il y a des versions de tout, mais là, il n’y a que la mienne. J’ai pris comme principe de ne rien arranger, et croyez-moi, j’aurais préféré avoir des réactions plus sages que celles que j’ai eues... »
On croyait tout connaître de Jane Birkin, tant elle fait partie de notre histoire depuis cinquante ans, jusqu’à ce livre qui nous fait vivre une époque flamboyante, du Swinging London au Saint-Germain-des-Prés des années 70, et donne à lire le quotidien d’une grande amoureuse, désopilante et fantasque, et d’une artiste exceptionnelle. Un journal à la fois intime et universel.

Les victorieuses, de Laetitia Colombani (suivi d'un entretien avec l'autrice), lu par Laetitia Colombani, 5h15.
À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d'avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s'effondre. Tandis qu’elle cherche à remonter la pente, son psychiatre l’oriente vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène répond pourtant à une petite annonce : « association cherche volontaire pour mission d'écrivain public ». Elle déchante lorsqu’elle est envoyée dans un foyer pour femmes en difficultés... Dans le hall de l'immense Palais de la Femme où elle pose son ordinateur, elle se sent perdue. Loin de l’accueillir à bras ouverts, les résidentes se montrent distantes, insaisissables. À la faveur d’un cours de Zumba, d’une lettre à la Reine d’Angleterre ou d’une tasse de thé à la menthe, Solène va découvrir des femmes aux parcours singuliers, issues de toutes les traditions, venant du monde entier.
Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Capitaine de l’Armée de Salut, elle rêve d’offrir un toit à toutes les femmes exclues de la société. Sa bataille porte un nom : le Palais de la Femme.

Vol au-dessus d'un nid de coucou, de Ken Kesey, lu par Philippe Spiteri, 11h13.
« Un monde de carton-pâte peuplé de personnages en trompe-l’oeil, surgis de quelque histoire de fou qui serait vraiment drôle si ces héros n’étaient pas des types en chair et en os... »
Devenu un classique contemporain, le roman de Ken Kesey, paru en 1962, n’a rien perdu de sa puissance. Il plonge dans le chaos d’un hôpital psychiatrique où l’infirmière en chef Ratched règne en maître sur son service. Jusqu’à l’arrivée de McMurphy, un criminel qui simule la folie pour échapper à la prison. Rebelle et gouailleur, bien décidé à redistribuer les cartes et à redonner un peu de dignité et d’espoir aux malades, il engage alors à ses risques et périls une résistance acharnée contre l’institution.
Criant de vérité, Vol au-dessus d’un nid de coucou est une dénonciation en règle de l’enfermement psychiatrique, un hymne à la vie envers et contre tous.

La forêt sombre, de Liu Cixin, lu par Vincent Schmitt, 23h45.
L’humanité le sait désormais : dans un peu plus de quatre siècles, la flotte trisolarienne envahira le système solaire. La Terre doit impérativement préparer la parade, mais tout progrès dans les sciences fondamentales est entravé par les intellectrons. Grâce à ces derniers, les Trisolariens peuvent espionner toutes les conversations et tous les ordinateurs, en revanche ils sont incapables de lire dans l’âme humaine. Le Conseil de défense planétaire imagine donc un nouveau projet : le programme Colmateur. Quatre individus seront chargés d’élaborer chacun de leur côté des stratégies pour contrer l’invasion ennemie, sans en révéler la nature. Livrés à eux-mêmes, ils devront penser seuls, et brouiller les pistes. Trois des hommes désignés sont des personnalités politiques de premier plan et des scientifiques éminents, mais le quatrième est un parfait anonyme. Luo Ji ignore totalement la raison pour laquelle on lui confie cette mission. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il est désormais l’un des Colmateurs, et que les Trisolariens veulent sa mort.

Fondation foudroyée - Le cycle de Fondation, IV, d'Isaac Asimov, lu par Stéphane Ronchewski, 16h50.
Sachant l'Empire galactique sur le point de s'effondrer, le psycho-historien Hari Seldon a créé deux Fondations, l'une officielle, l'autre secrète, qui manipulent l'évolution de l'Humanité. En 498, après leur établissement, la foudre, tout à coup, menace. Quelqu'un fausse les cartes du jeu. Est-ce la Seconde Fondation, que la Première croyait avoir éliminée, est-ce une troisième force, qui œuvrerait dans l'ombre et dont nul ne saurait rien ? Commence alors une course-poursuite au terme de laquelle se cache une surprise de taille...

Ce que savait la nuit, d'Arnaldur Indridason, lu par Martin Spinhayer, 9h20.
Le cadavre d’un homme d’affaires disparu depuis trente ans émerge du glacier de Langjökull. Son associé de l’époque est de nouveau arrêté, et Konrad, policier à la retraite, doit reprendre bien malgré lui une enquête qui a toujours pesé sur sa conscience, en partie sabotée par la négligence d’un policier toujours en service. Au moment où il pensait vivre sa douleur dans la solitude – le meurtre de son père n’a jamais été élucidé et sa femme vient de mourir d’un cancer –, Konrad doit reprendre ses recherches, malgré les embûches et la haine. Seul le témoignage d’une femme qui vient lui raconter l’histoire de son frère tué par un chauffard et le supplie de trouver ce qui s’est passé pourrait l’aider à avancer...

Beaumarchais, un aventurier de la liberté, d'Erik Orsenna, lu par Erik Orsenna, 3h.
La vie de Beaumarchais (1732-1799), écrivain, dramaturge, musicien, homme d’affaires, ne cesse d’intriguer. Éditeur de Voltaire, il est à l’origine de la première loi en faveur du droit d’auteur, et le fondateur de la Société des auteurs. Figure importante du siècle des Lumières, il serait l’un des annonciateurs de la Révolution française.
Erik Orsenna nous permet de redécouvrir la vie palpitante de ce fervent défenseur de la liberté d’opinion, qui marqua son époque par ses combats et ses œuvres.

L'affaire Dreyfus, de Vincent Duclert (suivi de « J'accuse ! » d'Émile Zola), lu par Franck Desmedt, 5h30.
Le 22 décembre 1894, un procès d’État condamne un capitaine juif, alsacien, innocent de toute charge, pour crime de « haute trahison » (en faveur de l’Allemagne). S’ouvre, deux ans plus tard, une crise majeure de la République. Le régime est menacé par l’effondrement de la justice, l’impunité de l’armée, la violence des nationalistes, la peur des républicains. Mais l’engagement pour Dreyfus, la défense des droits de l’homme et du citoyen, la lutte contre l’antisémitisme et le nationalisme entraînent un sursaut civique de la société. Le 12 juillet 1906, un arrêt solennel de la Cour de cassation réhabilite l’officier. L’Affaire inaugure un âge démocratique porté par l’engagement des intellectuels, les expériences dreyfusistes, la reconnaissance de nouvelles libertés comme celles d’association et de conscience (au fondement de la laïcité), la solidarité pour les opprimés de par le monde. Ces mutations si décisives pour la Belle Époque demeurent d’actualité, face à la raison d’État, au viol de la justice et à l’abandon des persécutés. Pour retrouver le sens des valeurs dans des sociétés traversées par le racisme, l’antisémitisme et les passions identitaires ?

Qu'est-ce qu'un chef ?, de Pierre de Villiers, lu par François d'Aubigny, 5h25.
« Je ne suis ni philosophe, ni sociologue, ni capitaine d’industrie. Je suis un praticien de l’autorité qui s’est toujours efforcé de placer les relationshumaines au cœur de son engagement au service de la France et de ses armées. Car l’autorité n’est pas spécifiquement militaire, c’est le lien fondamental de toute société humaine. Fort de ces convictions, je propose dans ce livre quelques jalons pragmatiques, simples et avérés pour sortir d’un mal-être sociétal croissant, diriger avec justesse et discernement. »
Le général Pierre de Villiers signe un essai ambitieux sur l’ordre, remettant l’Homme au centre du système. Comme le ferait un officier, il indique au lecteur le cap qu’il faut tenir dans un monde complexe et sa méthode pour y agir utilement. Mêlant une réflexion puissante sur les problèmes profonds que traverse notre époque et des solutions efficaces, le général de Villiers met ici son expérience unique au service de tous.

Les titres suivants sont annoncés pour le 20 novembre.

Les lois de la nature humaine, de Robert Greene, lu par Fabien Briche, 30h40.
Notre nature façonne notre vie plus que tout cadre social, éducation ou institution. Nos talents et capacités atteignent vite leurs limites, si nous ne comprenons pas les bases du comportement humain.
Dans son nouveau livre phénomène, Robert Greene, auteur de Power et de nombreux best-sellers qui ont su convaincre des millions de lecteurs dans le monde entier, puise dans 3 000 ans d’histoire et analyse les ressorts des grands personnages historiques et de personnalités contemporaines pour en tirer les grandes lois qui régissent nos comportements. Il nous montre ainsi comment maîtriser les forces qui dirigent nos actions, développer une résistance aux conformismes, et détecter les motivations, même inconscientes, de ceux qui nous entourent. Les Lois de la nature humaine propose de brillantes stratégies pour nous défendre, nous améliorer et réussir.

Miracle Morning pour millionnaires, ce que font les riches avant 8h, et qui fera votre fortune, de David Osborn, Hal Elrod, Honorée Corder, lu par Bernard Gabay, 7h40.
Et si le véritable secret des millionnaires ne consistait pas à en faire plus, mais à DEVENIR plus ? Hal Elrad nous livre lasuite indispensable de son best-seller mondial Miracle Morning. Les millionnaires savent que tout votre présent résulte de votre mode de pensée, de décisions et d’actions passées. Ils n’ignorent pas non plus que votre situation pourrait bien changer... dès maintenant. En effet, le guide vers la fortune extraordinaire que vous avez en main vous fera découvrir ceci :
- Le lien indéniable entre les matins et la fortune.
- Faire fortune ne constitue jamais une quête passive.
- Le processus simple de réveil en cinq étapes qui vous rendra matinal.
- Les quatre choix qui s’imposent pour faire fortune.
- Les actions à entreprendre pour devenir millionnaire. (Elles ne manqueront assurément pas de vous étonner.)
- Une méthode révolutionnaire pour tirer pleinement avantage des affirmations positives.
- Éviter que le : syndrome du rétroviseur freine votre croissance financière.
- La clé pour remplacer vos angles morts par une vision claire de l’avenir.