Trois mille chevaux-vapeur En finir avec Eddy Bellegueule Muchachas 2
Murmurer à l'oreille des femmes N'oublier jamais Profanation

Ces livre sont annoncés pour le 14 mai.

  • Trois mille chevaux-vapeur, d'Antonin Varenne, lu par Philippe Allard, 19h05.
    Birmanie, 1852. Arthur Bowman, sergent le la Cie des Indes orientales, est choisi pour accomplir une mission durant la 2e guerre anglobirmane. L’expédition tourne mal, les hommes sont capturés et torturés pendant des mois. Seuls dix d’entre eux survivront. Londres, 1858. Alors qu’il se noie dans l’opium et l’alcool, luttant avec ses fantômes, Bowman découvre le cadavre d’un homme qui semble avoir subit les mêmes sévices que ceux qu’il a endurés dans la jungle birmane. Persuadé que le coupable est l’un de ses anciens compagnons de captivité, Bowman part à sa recherche. Le chemin qui le mènera à la vérité sera aussi celui de sa rédemption.
  • En finir avec Eddy Bellegueule, d'Edouard Louis, lu par Philippe Calvario, 4h 42.
    «Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère dire «Qu'est-ce qui fait le débile là?» Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux.» En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde de mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.
  • Muchachas 2, de Katherine Pancol, lu par Marie-Êve Dufresne, 8h47.
    On retrouve, dans ce tome, les personnages chers aux lectrices : Hortense et Gary à New York dans leurs démêlés de jeunes adultes - elle veut devenir la nouvelle Coco Chanel, il s’apprête à devenir un grand pianiste. Joséphine et Philippe : Joséphine, toujours en pleine valse-hésitation sentimentale, est épiée par un inconnu. Et aussi Zoé, Junior, Shirley, Marcel, Josyane... ainsi que de nouveaux personnages, attachants ou inquiétants : Calypso, la jeune violoniste surdouée, Stella au passé mystérieux... Amour, humour, ambitions, rebondissements, suspense... tous les ingrédients qui font les bonnes séries !
  • Murmurer à l'oreille des femmes, de Douglas Kennedy, lu par Xavier Percy et Marcha Van boven, 5h13.
    Des regards qui se croisent, des couples qui se délitent, des femmes qui se vengent, des hommes qui perdent pieds... A travers douze récits de vie, Douglas Kennedy crée des personnages plus vrais que nature, confrontés aux joies et aux douleurs de l’existence. Chaque texte nous emporte dans une nouvelle histoire où les sentiments sont sublimés et déclinés de la passion à la colère, de la frustration à l’envie. Se jouant de tous les tons, Kennedy nous entraîne dans l’Amérique des années 60 comme dans le Paris contemporain, sans jamais perdre son lecteur en chemin.
  • N'oublier jamais, de Michel Bussi, lu par François Tavarès, 12h23.
    À cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, Jamal a un destin à rattraper et l’ambition de devenir le premier handicapé à réaliser l’une des courses d’endurance les plus ardues du monde, l’Ultra-Trail du Mont Blanc. Parti s’entraîner un matin sur la falaise d’Étretat, il remarque l’écharpe rouge accrochée à une clôture, puis cette femme, prête à sauter dans le vide. Ultime recours, Jamal lui tend l’écharpe, mais la femme bascule. Sur les galets de la plage déserte, Jamal trouve le corps de l’inconnue, un filet de sang qui s’échappe du crâne. À son cou, l’écharpe rouge. Ceci est la version de Jamal. La vraie ?
  • Profanation, de Jussi Adler-Olsen, lu par Julien Chatelet, 13h50.
    En 1987, au Danemark, le meurtre atroce de deux adolescents défraye la chronique. Les soupçons se portent sur une bande d’étudiants du prestigieux lycée privé de Rødovre, finalement innocentés par les aveux « spontanés » de l’assassin. Affaire classée. Vingt ans plus tard, le dossier ressurgit sur le bureau de l’inspecteur Carl Mørck, chef de la section V. Intrigué par cette affaire hâtivement bouclée, l’inspecteur, toujours accompagné de son mystérieux acolyte syrien Assad, décide de reprendre l’enquête pour déterminer le rôle qu’ont vraiment joué ces adolescents, tous devenus des membres influents de la haute société. Adler Olsen mêle à la perfection suspense implacable et regard acerbe sur son pays.