Et tu trouveras le trésor qui dort en toi Voici venir les rêveurs Laëtitia, ou la fin des hommes
Sans feu ni lieu La Chimiste Les Lois naturelles de l'enfant

Ces titres sont annoncés pour le 15 février 2017.

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, de Laurent Gounelle, lu par Ingrid Donnadieu, 6h46.
Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, décide d’aider son ami d’enfance, Jérémie, un jeune prêtre de campagne accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. Conseillère en communication, athée, Alice se met en tête d’utiliser ses outils marketing pour parvenir à remplir l’église de son ami. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, Alice va découvrir une vérité universelle particulièrement troublante. Une vérité concernant l’homme et la clé de son épanouissement, ignorée par les religieux, perdue au fil des siècles...

Voici venir les rêveurs, d'Imbolo Mbue, lu par Julien Chatelet, 11h57.
L'Amérique, Jende Jonga en a rêvé. Pour lui, pour son épouse Neni et pour leur fils Liomi. Quitter le Cameroun, changer de vie, devenir quelqu'un. Obtenir la Green Card, devenir de vrais Américains. Ce rêve, Jende le touche du doigt en décrochant un job inespéré : chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Au fil des trajets, entre le clandestin de Harlem et le big boss qui partage son temps entre l'Upper East Side et les Hamptons va se nouer une complicité faite de pudeur et de non-dits. Mais nous sommes en 2007, la crise des subprimes vient d'éclater. Jende l'ignore encore : en Amérique, il n'y a guère de place pour les rêveurs...

Laëtitia ou la fin des hommes, d'Ivan Jablonka, lu par Maia Baran, 11h12.
Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d’être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans. Ce fait divers s’est transformé en affaire d’État : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du «présumé coupable», précipitant 8 000 magistrats dans la rue. Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l’enquête, avant d’assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d’histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière : un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer.

Sans feu ni lieu, de Fred Vargas, lu par Philippe Allard, 7h46.
Pourquoi Louis Kehlweiler dit l’Allemand, Marc, Lucien et Mathias, les « Évangélistes » de Vandoosler le Vieux, tiennent-ils à sauver Clément Vauquer, vingt-neuf ans, traqué par toutes les polices de Nevers et de Paris, un détraqué accusé des assassinats effroyables d’au moins deux jeunes femmes ? Avec un humour et une légèreté virtuoses, Fred Vargas fait rebondir les situations, réinvente la manière de parler de ses personnages, cisèle leur portrait, et les rend si attachants.

La Chimiste, de Stephenie Meyer, lu par Pulchérie Gadmer, 17h18.
Dans l’une des agences les plus secrètes du gouvernement américain, Alex est appelée « La chimiste » pour sa capacité hors normes à savoir faire parler les criminels. Mais, détentrice d’informations trop confidentielles, l’agence va vouloir sa mort et vite… Son ancien responsable lui offre une échappatoire: une dernière mission… une dernière trahison ? Elle se prépare au combat le plus difficile de sa vie mais un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser logiques et certitudes… Comment alors survivre à une chasse à l’homme quand on n'est plus seule à devoir se protéger ?

Les lois naturelles de l'enfant, de Céline Alvarez, lu par l'auteur, 10h30.
L’enfant naît « câblé » pour apprendre et pour aimer. Pourtant, par manque d’information, nous lui imposons un système éducatif inadapté qui freine son apprentissage et n’encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40 % de nos enfants sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en zone d’éducation prioritaire à Gennevilliers. Elle a respecté les « lois naturelles de l’enfant » et les résultats ont été exceptionnels. A la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90 % de moyenne section étaient lecteurs et affichaient d’excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales. Elle partage ici son expérience, les activités qui peuvent aider les enfants à développer leur potentiel, ainsi que la posture appropriée de l’adulte.