Vivement plus tard

L'auteur:
Nicole Castioni a également écrit un récit autobiographique, "Le soleil au bout de la nuit", où elle raconte le calvaire où l'a menée l'amour fou qu'elle éprouva pour un homme.

L'ouvrage:
Décembre 1999. Pendant un mois, nous découvrons la vie de Léa Juliard, trente-neuf ans. Léa a deux enfants (de deux maris différents), un chat (Garfield), un chien (Puf Daddy), un amant marié (Thomas)... Elle est romancière. En ce moment, elle travaille sur un roman policier qui se passe à Lyon.

Critique:
C'est un petit roman qui sonne très juste: un mois de la vie de madame tout le monde, avec ses joies et ses tracas. Léa en a assez d'être la maîtresse de Thomas. Elle voudrait qu'il soit tout à elle. Elle essaie d'être une bonne mère, de joindre les deux bouts... Tout cela est raconté sur un ton souvent humoristique. Léa aborde ses problèmes sans les dramatiser, (sa liaison la fait souffrir, mais elle essaie de faire avec, jusqu'à ce que...), avec une certaine légèreté, mais aussi une certaine lucidité. Elle a souvent le mot juste.

Ce roman me plaît beaucoup, et je n'hésite pas à le relire.

Éditeur: Albin Michel.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Sandrine Strobino pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « Vivement plus tard » sur Amazon