Puzzle

L'ouvrage:
Chloé reprend contact avec Ilan, son ancien petit ami. Elle lui dit qu'elle continue de participer au jeu Paranoïa. Elle l'exhorte à s'y remettre: en effet, il y a 300000 euros à gagner. Avec réticence, Ilan se replonge dans cet univers qu'il avait tenté de quitter.
Mais ce jeu est-il vraiment sans risques?

Critique:
Mon sentiment est mitigé quant à ce livre. Je reconnais que Franck Thilliez a su tisser un écheveau compliqué dans lequel le lecteur sera aussi perdu que les personnages. On sent confusément qu'il y a une espèce de jeu de pistes, et lorsqu'on croit tenir une partie de la solution, quelque chose la remet en question. On ne sait plus ce qui est jeu, ce qui est vrai, ce qui est délire du héros... En outre, l'auteur a réussi à tout agencer, sans rien laisser au hasard, sans qu'il y ait d'incohérences. Il y a d'ailleurs un moment où je pensais en tenir une, et où j'attendais le romancier au tournant. Il l'a bien sûr expliquée.

L'écrivain décrit également très bien l'état dans lequel on est lorsqu'on est dans une situation comme celle qu'engendrerait un jeu comme Paranoïa: on soupçonne tout le monde, on a peur du moindre détail... Je me suis mise à la place des joueurs, et la façon dont tout cela est décrit m'a fait ressentir la tension presque insupportable qui les gouvernait.

Malgré ces points positifs, j'ai été gênée par la solution, ce que nous découvrons à la fin du chapitre 63 et qui est expliqué au chapitre 64. D'abord, j'ai été ennuyée parce que j'avais trouvé la clé de l'énigme, et ce depuis longtemps. Ensuite, je n'ai pas aimé cette révélation (quand je l'ai devinée, j'espérais que je m'étais trompée), car pour moi, c'est une solution de facilité. À trop vouloir embrouiller le lecteur, à trop vouloir faire une fin spectaculaire, on tombe dans le cliché. D'autre part, deux autres auteurs ont construit leurs livres à peu près de cette manière. L'histoire n'est pas la même, mais le résultat est similaire. Ces deux livres me sont venus en tête, car la construction et la solution sont vraiment très proches de celles de «Puzzle», mais il y en a peut-être d'autres. Outre le fait que ce procédé commence à être trop employé à mon goût, j'ai été très déçue qu'un auteur comme Franck Thilliez soit tombé dans cette facilité. J'ai aimé le procédé dans les deux autres livres, parce que je l'ai trouvé bien utilisé. Cependant, un emploi répété commence à le tuer. D'autre part, dans ce roman, je ne le trouve pas très surprenant, alors que je souhaitais être étonnée.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Emmanuel Dekoninck.
Ce livre m'a été offert par les éditions Audiolib.
J'ai été très contente de retrouver ce comédien qui a su jouer de sa voix afin de rendre au mieux l'ambiance à la fois mystérieuse et effrayante qui a cours tout au long du roman. En effet, la voix d'Emmanuel Dekoninck se prête très bien à ce genre de romans, tout comme à ceux aux ambiances oniriques tel «1q84» qu'il a également enregistré. Ce comédien est toujours choisi pour interpréter des livres dont il met le style et l'ambiance en valeur.

Acheter « Puzzle » en audio sur Amazon
Acheter « Puzzle » sur Amazon