Le sourire des femmes

L'ouvrage:
Un peu par hasard, Aurélie Brodin achète le roman «Le sourire des femmes», de Robert Miller, publié par les éditions Opale. Quelle n'est pas sa surprise en découvrant que l'héroïne du roman, c'est elle! Elle lui ressemble (jusqu'à sa robe), et travaille dans le restaurant Le Temps des Cerises. Or, c'est justement le nom du restaurant d'Aurélie. Touchée par le livre et intriguée de s'y retrouver, la jeune cuisinière veut entrer en contact avec l'auteur. Elle commence par rencontrer son éditeur, André Chabanais, qui se montre fort désagréable.

Critique:
Je trouve dommage que la quatrième de couverture en dévoile trop. Elle dit quelque chose qu'on apprend au chapitre 4 (si mes souvenirs sont bons), et que j'aurais préféré découvrir.

Voici une comédie légère. Elle est fraîche, apporte quelques sourires, quelques rires, un peu d'émotion... Beaucoup de livres légers sont niais. Pour moi, «Le sourire des femmes» échappe à la niaiserie. Bien sûr, on peut penser qu'André est tombé un peu vite amoureux. C'est même pire que le coup de foudre que je déteste tant. Pourtant, cela ne m'a pas gênée. D'abord, parce qu'il n'a rien oublié alors que la rencontre date de plus d'un an. Ensuite, parce que l'auteur amène bien les choses. De plus, sachant que c'est une comédie, il faut accepter ce genre d'éléments.

L'intrigue est assez cocasse. Les gens avec qui travaille André ont tous un aspect amusant. Le pompon revient sûrement à monsieur Monsignac, de qui on rira volontiers, mais qui, dès le départ, a un côté attachant. Il le gardera jusqu'à la fin. La mère d'André est aussi un personnage haut en couleur.
Des scènes sont également drôles. Pour n'en citer que quelques-unes: l'apparition de Robert Miller, le moment où il parle à son public, la rencontre d'Aurélie et de Lizzie, certains dialogues entre André et Adam Goldberg, les colères de Monsignac...

Certains événements sont convenus, mais pour moi, ce n'est pas négatif. On attend qu'un livre de ce genre respecte certains codes. J'ai donc été ravie que celui-ci les respecte. Lorsque les choses ont commencé à prendre la direction souhaitée par l'un des personnages (et par le lecteur), je me suis demandé, avec un petit rire, comment Aurélie apprendrait la vérité. Je n'ai même pas imaginé que cela se passerait ainsi, pourtant, c'est simple et logique.
La fin m'a satisfaite. Elle ne pouvait être autre, sous peine de décevoir le lecteur. Il est intéressant de voir comment elle devient possible. Là encore, je ne m'attendais pas à cela, et pourtant, c'est logique. À y bien réfléchir, cela n'aurait pu arriver d'une autre manière.

J'ai bien aimé la façon dont l'auteur aborde le thème de l'écriture. Parfois, j'imagine que certains écrivains que j'aime sont comme Robert Miller (ceux qui ont lu le livre comprendront), et que le public le découvrira peut-être dans quelques années. Des choses de ce genre sont déjà arrivées. J'aimerais en dire davantage là-dessus, mais je dévoilerais certaines choses.

Un roman sympathique avec lequel on passe un bon moment.

Service presse des éditions Audible FR, dont vous trouverez le catalogue sur le site [Audible.| http://www.audible.fr/ ]
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Flora Brunier et Damien Ferrette.
D'autres éditeurs ont publié des romans lus par plusieurs comédiens. Ici, il y a une petite différence. En général, un comédien lit les chapitres racontés par un personnage, et un autre lit ceux racontés par un autre. Audible FR a introduit une subtilité qui m'a plu. Lorsqu'Aurélie parle alors qu'André raconte, c'est Flora Brunier qui lit les répliques d'Aurélie, et vice-versa. Les dialogues sont bien plus vivants et réalistes ainsi. Du reste, j'ai trouvé cela plus logique que ce qui est fait habituellement. On me dira peut-être que les éditions VDB faisaient ainsi. Ce n'est pas tout à fait vrai. Elles faisaient lire par plusieurs (généralement deux) comédiens des romans qui auraient pu être lus par un seul, il n'y avait pas forcément des points de vue différents selon les chapitres. La comédienne lisait tous les rôles féminins, et le comédien lisait tous les rôles masculins. J'ai conscience que cela n'est pas toujours facile à faire: certains livres se prêtant davantage que d'autres à cela, mais j'espère que les éditions Audible FR renouvelleront l'expérience, et que d'autres s'y essaieront.

À mon avis, ce livre est davantage fait pour être écouté. Damien Ferrette et Flora Brunier jouent les dialogues, leur donnant le dynamisme voulu par l'auteur. Le comédien a pris le parti de faire une voix un peu zozotante à Monsignac, et de hausser le ton lorsqu'il s'emporte. C'est amusant sans être exagéré, et cela a fait que j'ai imaginé le personnage. Cette interprétation vivante m'a bien fait rire. Damien Ferrette modifie également sa voix pour la mère d'André. Cela va bien au personnage et au roman. D'autre part, certains protagonistes ont un accent anglais. En général, je n'aime pas que les lecteurs fassent les accents, ici, je trouve que cela a ajouté au comique de certaines situations notamment lorsqu'Adam Goldberg s'exprime. En outre, le comédien s'arrange pour ne pas exagérer.
Quant à Flora Brunier, son jeu a été une belle découverte pour moi. Elle aussi change un peu sa voix, notamment pour Lizzie et Bernadette. Là encore, cela va bien aux personnages et à l'ambiance.
Voilà pourquoi je pense que ce livre est plutôt à lire en audio: le jeu des comédiens renforce le rire provoqué par les répliques et les situations.

La structure est à peu près respectée. J'ai appris récemment que Audible FR tentait le plus possible de respecter la structure des livres (une piste est égale à un chapitre). Cependant, lorsque cela donne des pistes très longues ou très courtes, le système ne l'autorise pas. Je continuerai à signaler si la structure du livre est respectée ou pas, mais ce sera une information pour les lecteurs qui souhaiteraient le savoir. En espérant qu'Audible FR trouvera un moyen de le faire sur tous ses livres à terme.

Cliquez ici pour voir le livre audio et en écouter un extrait.

Acheter « Le sourire des femmes » en téléchargement audio sur Amazon
Acheter « Le sourire des femmes » sur Amazon