L'ombre au tableau L'ouvrage:
Charles Vermeille est un spécialiste du peintre Claude Gellé dit le Lorrain.
D'autre part, il a un fils, Jean-Louis, qu'il adore, et qu'il a eu avec Sophie, qui lui a laissé ce cadeau avant de mourir d'un cancert.

Un jour, Charles reçoit une photo de son fils en train de surfer. L'enveloppe ne contient aucune indication sur l'expéditeur. La semaine suivante, il reçoit une autre photo, et ainsi de suite, quatre fois. Les photos viennent toujours de coins différents du globe. Bien sûr, Charles s'inquiète: il voit déjà son fils mort, et ne comprend pas pourquoi on voudrait l'atteindre à travers son fils.
La dernière photo lui donne un indice capital, indice qui fait que tout s'éclaire. Charles comprend enfin la raison de ces étranges envois...

Jane Caldwell est une jeune chimiste. Dans son enfance, son père et elle n'ont pas su se comprendre. Son père ne lui a jamais montré son amour, elle s'est toujours sentie rejetée. Elle se passionne aussi pour la peinture, et plus spécialement pour Claude Gellé, dit le Lorrain...

Critique:
Ce livre m'a beaucoup plu.

Au début, on est un peu perdu, mais tout s'imbrique, tout s'explique. La construction du livre est très astucieuse: il y a d'abord une "première touche" où le narrateur raconte un épisode vu par Jane. Ensuite, nous avons une "première partie" où c'est Charles qui prend la parole. Puis, une "seconde partie" où Jane s'exprime. Enfin, une "touche finale" où le narrateur raconte le dernier épisode vu par les yeux de Charles. Grâce à cette construction, nous naviguons d'un personnage à l'autre, nous entrons dans leur psychologie, et nous comprenons leurs motivations.

C'est un livre où on n'a pas de mal à entrer, et où on prend fait et cause pour l'un des personnages. Même si on finit par prendre le parti de l'un plutôt que celui de l'autre, on voit bien que ce n'est pas manichéen. D'ailleurs, peut-être que d'autres lecteurs prendront parti pour l'autre personnage, ce qui se défendrait.

Ce roman est presque un roman policier... C'est une rivalité entre deux intelligences aiguisées. C'est un duel que l'on se régale à lire, un duel dont on ne pourra pas manquer d'apprécier la "touche finale".

Éditeur: Denoël.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Irène Verrey pour la Bibliothèque Braille Romande.

Acheter « L'ombre au tableau » sur Amazon