A paraître en Audio

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, 18 février 2017

*Parutions Audiolib, mars 2017.

Ces titres sont annoncés pour le 22 mars.

La Bibliothécaire La bibliothécaire, de Gudule, lu par Thomas Solivéres, 3h20.
Tous les soirs, devant sa fenêtre, Guillaume attend la jeune fille de l'immeuble d'en face. Qui est-elle et que fait-elle, toute seule dans la nuit ? Un soir, il se décide à la suivre et découvre que cette frêle jeune fille... c'est Ida, l'ancienne bibliothécaire... âgée de 84 ans ! Incroyable... En rédigeant ses mémoires, la vieille dame a fait renaître la jeune Ida. Et c’est en partant à sa poursuite que Guillaume et ses compagnons vont commencer un voyage fabuleux et étonnant en plein coeur de livres…

Journal d'un dégonflé 1 - Carnet de bord de Greg Heffley Journal d'un dégonflé 1 - Carnet de bord de Greg Heffley, deJeff Kinney, lu par Fabien Briche, 2h24.
Greg a 12 ans, un grand frère musicien qui lui fait des blagues, un petit frère qui le colle, un copain qu'il supporte histoire de ne pas être seul, des problèmes avec les filles qui pouffent à longueur de journée, des parents qui ne comprennent jamais rien à ce qu'il demande... Un jour, sa mère lui offre un journal intime, que Greg rebaptise en carnet de bord (hors de question de faire un truc de fille et d’écrire « Cher journal » par-ci, « Cher journal » par-là). Au moins, quand il sera célèbre, il pourra distribuer son carnet aux journalistes, plutôt que de répondre à leurs questions idiotes ! Comment trouver sa place à l’école sans trop se faire remarquer ? Comment épater les filles ? Comment se faire respecter ? Greg nous livre ses secrets et ses pensées au fil de son année scolaire.

Soy Luna 1 - Un nouveau départ; Soy Luna 2 - Seconde chance Soy Luna 1 - Un nouveau départ; Soy Luna 2 - Seconde chance, licence Walt Disney, lu par Clara Quilichini, 2h58.
Moi, c’est Luna ! Depuis que j’ai emménagé à Buenos Aires, ma vie a complètement changé. J’ai découvert l’endroit le plus cool de la terre : la piste de mes rêves. Car oui, j’adore le patin ! Entre les séances d’entraînement pour préparer la prochaine compétition, et ma rencontre avec Nina et Matteo, ce garçon prétentieux qui n’arrête pas de m’embêter, je n’ai plus une minute à moi !

La Quête d'Ewilan 1 - D'un monde à l'autreLa Quête d'Ewilan 1 - D'un monde à l'autre, de Pierre Bottero, lu par Kelly Marot, 5h35.
La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre accidentellement dans l’univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là, des créatures, les Ts’liches, la reconnaissent sous le nom d’Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l’unique héritière d’un don prodigieux, le Dessin, qui peut s’avérer une arme fatale dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité. Épaulée par le maître d’armes de l’empereur et un vieil érudit, Camille apprend à maîtriser son pouvoir...

Miss Peregrine et les enfants particuliersMiss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs, lu par Benjamin Jungers, 8h41.
Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

Percy Jackson 1 - Le Voleur de foudrePercy Jackson 1 - Le voleur de foudre, de Rick Riordan, lu par Benjamin Bollen, 11h6.
Percy Jackson n’est pas un garçon comme les autres. Ado perturbé, renvoyé de pension, il découvre un jour le secret de sa naissance et de sa différence: son père, qu’il n’a jamais connu, n’est autre que Poséidon, le dieu de la mer dans la mythologie grecque. Placé pour sa protection dans un camp de vacances pour enfants « sangs mêlés » (mi-humains, mi-divins), Percy se voit injustement accusé d’avoir volé l’éclair de Zeus. Afin d’éviter une guerre fratricide entre les dieux de l’Olympe, il va devoir repartir dans le monde des humains, retrouver l’éclair et démasquer le vrai coupable… au péril de sa vie.

La Belle et la Bête - Histoire éternelleLa Belle et la Bête - Histoire éternelle, de Jennifer Donnelly, lu par Manon Azem, 6h44.
Belle, emprisonnée dans le château de la Bête, trouve un peu de réconfort dans la vaste bibliothèque de son geôlier. Jusqu’au jour où elle découvre un livre pas comme les autres, dans lequel elle est aspirée…

L'Epreuve 1 - Le LabyrintheL'Epreuve 1 - Le Labyrinthe, de James Dashner, lu par Adrien Larmande, 8h59.
Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

Les petites reinesLes petites reines, de Clémentine Beauvais, lu par Rachel Arditi, 6h15.
À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé: destination la fameuse garden-party de l’Élysée ! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres ! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. Vraiment en vie !

Jeux de miroirs Jeux de miroirs, d'Eugen Ovidiu Chirovici, lu par Vincent Schmitt, 7h31.
Peter Katz, agent littéraire, reçoit le manuscrit d'un ancien étudiant de Princeton qui relate ses années à l'université, son histoire d'amour avec une étudiante et leurs relations avec Joseph Wieder, spécialiste en psychologie cognitive. Ce dernier a été assassiné sans mobile apparent. Or, le roman contient des détails sur ce meurtre mais il est inachevé et son auteur vient de mourir. Peter Katz, puis John Keller, journaliste, et Roy Freeman, ancien policier, tentent d’élucider ce mystère.

Désorientale Désorientale, de Négar Djavadi, lu par Lila Tamazit, 11h3.
Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade. Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: lestribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde. Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui.

On regrettera plus tardOn regrettera plus tard, d'Agnès Ledig, lu par Mathieu Buscatto et Isabelle Miller, 7h2.
Le jour où Valentine ouvre sa porte à un inconnu qui tient un enfant malade dans ses bras, elle ne s'attend pas à voir sa vie bouleversée. Le jour où Eric quitte sa roulotte pour aller trouver de l'aide chez sa voisine, il ne pensait pas faire un pas en avant vers la guérison du deuil de sa femme. Un roman plein d'humanité, qui (re)donne le sourire et le goût de la vie.

Born to runBorn to run, de Bruce Springsteen, lu par Jacques Frantz, 19h21.
Freehold, New Jersey : Une enfance passée entre une grand-mère adulée, une mère qui n’avait d’yeux que pour le père, dépressif, parfois violent, qu’il n’a cessé d’aimer. La découverte du rock aux glorieuses heures des 60’s-70’s et le départ de ses parents conduisent Bruce, à 17 ans, à gagner sa vie tout seul en faisant des concerts, à s’imposer dans les petites salles, bars et campus du Jersey shore. Puis, le premier disque, les succès toujours fragiles, la ruine, la gloire, les amitiés fortes, la découverte de l’amour vrai et de la paternité. Son écriture se nourrit de sa vie, de celle des laissés pour compte de la crise industrielle, des victimes de la guerre du Vietnam mais aussi des espoirs d’une jeunesse qui veut changer le monde auxquelles il consacre ses plus belles chansons. Bruce Springsteen s’est, depuis 7 ans, consacré à l’écriture de l’histoire de sa vie, apportant à ces pages l’honnêteté, l’humour et l’originalité qu’on retrouve dans ses chansons.

L'Ecrivain - Tahar Ben Jelloun - Entretien inédit par Jean-Luc HeesL'Ecrivain - Tahar Ben Jelloun, Entretien inédit par Jean-Luc Hees, 58 minutes.
Entre le Maroc et la France, Tahar Ben Jelloun a connu mille et un vies. Philosophe, poète, professeur, opposant politique, journaliste, psychothérapeute, écrivain, juré littéraire… Devenu auteur sans le vouloir, cette grande figure de la littérature nous raconte son parcours, ses engagements, les hasards qui l’ont menés au-devant de la scène littéraire. Depuis 1971, il a publié une cinquantaine d’oeuvres, dont Les amandiers sont morts de leurs blessures (recueil de poèmes qui lui a valu le prix de l’amitié franco-arabe en 1976), La Nuit sacrée (Prix Goncourt 1987), ou plus récemment Le Mariage de plaisir (Gallimard). Comment cet intellectuel multiculturel est-il arrivé à l’écriture ? Comment son parcours a-t-il façonné son oeuvre ? Quel regard porte-t-il sur la littérature ? Il aborde tout cela, et bien plus, au cours de ce passionnant entretien.

Opération Napoléons Opération Napoléon, d'Arnaldur Indridason, lu par Thierry Janssen, 10h8.
1945 : Un avion s’écrase dans le blizzard. Très vite, la glace du Vatnajökull l’engloutit. À l’intérieur, agents américains et officiers allemands ont compris. Ils vont mourir gelés, emportant avec eux l’un des plus lourds secrets du XXe siècle. Quand l’avion reparaît cinquante ans plus tard, il menace de faire de nouvelles victimes. Car le silence des morts s’achète parfois au prix de celui des vivants... Kristin, une avocate déterminée, se lance dans une enquête qui dévoilera des secrets historiques déconcertants.

Le Piège de la Belle au Bois dormantLe Piège de la Belle au Bois dormant, de Mary Higgins Clark et Alafair Burke, lu par Marcha Van Boven, 8h49.
La productrice de Suspicion, l’émission de télé-réalité spécialisée dans la reconstitution de cold cases, s’est laissée convaincre par Casey Carter, tout juste libérée de prison après une peine de quinze ans pour le meurtre de son fiancé, Hunter Raleigh. Si pour la presse et l’opinion publique Casey reste une criminelle, celle-ci continue de clamer son innocence, et Suspicion est sa seule chance de la prouver. Entre les nombreuses jalousies et rivalités que suscitaient les fiançailles de Casey et Hunter, héritier d’une des plus grandes fortunes américaines, etl’arrivée d’un jeune loup aux dents longues pour remplacer le précédent présentateur de Suspicion, l’enquête et l’émission de Laurie s’annoncent difficiles...

Libérez votre cerveau - Traité de neurosagesse pour changer l'école et la société Libérez votre cerveau - Traité de neurosagesse pour changer l'école et la société, d'Idriss Aberkane, lu par Olivier Chauvel, 9h22.
Il existe des prodiges capables de calculer la racine soixante-treizième d'un nombre à cinq cents chiffres en moins de trois minutes. Ils ont pourtant le même cerveau que nous. Alors, comment font-ils, ceux qui pensent plus vite, qui se concentrent plus longtemps ou bien développent une mémoire phénoménale ? Ils utilisent leur cerveau de façon différente et harmonieuse, selon des principes « neuro-ergonomiques » : ainsi, de même que l'on pose des poignées sur des valises trop lourdes pour les soulever sans peine, on peut donner des poignées à nos objets mentaux pour les manipuler plus facilement. Dans cet ouvrage ambitieux, foisonnant d'exemples, Idriss Aberkane nous entraîne à la découverte de notre matière grise, nous révélant ses capacités et ses limites, ses points aveugles et ses ressorts inattendus.

Partage

95 lectures

mardi, 24 janvier 2017

*Parutions Sixtrid, janvier 2017.

Le chemin des falaises Sur les hauteurs du mont Crève-Coeur

Ces titres sont annoncés pour le 26 janvier.

  • Le Chemin des falaises, de Marie-Bernadette Dupuy, lu par Sarah Jalabert, 23h10.
    Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de Jean Dumont, son premier amour, parti travailler au loin. Même si la vie les a séparés, le jeune homme lui a confié l'éducation de sa fille, Faustine, orpheline de mère. Au moulin du Loup, la vie poursuit son cours paisible en cette année 1905. Portée par son entourage, sa passion pour l'herboristerie et sa tendresse pour Faustine, Claire a trouvé un équilibre. Mais lorsque Jean revient, il est accompagné de Térésa, une femme tapageuse. Tous deux veulent récupérer Faustine...
    Après «Le moulin du loup», «Le chemin des falaises» poursuit l'histoire touchante d'un couple dans la tourmente des sentiments, des drames de la vie et de la tragédie de la guerre.
  • Sur les hauteurs du mont Crève-Coeur, de Thomas H. Cook, lu par Guy Moign, 9h55.
    « Qu’allait faire Kelli sur le mont Crève-Cœur ce jour-là ? Qu’allait-elle chercher, seule dans la profondeur de ces bois ? » Trente ans après le drame, Ben demeure obsédé par l’image du corps de Kelli tel qu’il a été découvert sur la hauteur de ce mont où, jadis, l’on organisait une course de Noirs avant les enchères du marché aux esclaves. Dans un de ces flash-back troublants que Thomas H. Cook maîtrise à merveille, le lecteur revisite avec Ben, ancien condisciple de la victime devenu médecin de campagne, les événements qui ont bouleversé la petite communauté blanche et conservatrice de Choctaw, Alabama, au mois de mai 1962. Le meilleur ami de Ben le soupçonne toujours d’en savoir plus qu’il ne l’admet sur l’agression de la jeune beauté venue de Baltimore : Kelli a-t-elle été tuée parce que Todd, le bourreau des cœurs local, avait plaqué sa petite amie pour elle ou parce qu’elle soutenait la cause des Noirs dans le journal du lycée ?
  • Parutions des mois précédents.

Guerre et Paix - Livre 1 Guerre et Paix - Livre 2 Guerre et Paix - Livre 3 Guerre et Paix - Livre 4

  • Guerre et Paix, de Léon Tolstoï.
    La version intégrale interprété par Eric Herson Macarel et en 4 tomes.
    Russie, début du XIXe siècle. A l’Ouest de l’Empire, les guerres napoléoniennes font rage et se rapprochent dangereusement des frontières. De Moscou à Saint-Pétersbourg, la noblesse et la grande bourgeoisie vivent inconscientes du danger, et organisent dîners et bals. Ainsi le comte Rostov qui s’apprête à célébrer la fête de sa fille Natacha ; du prince André Bolkonski et de sa jeune épouse, Lise, enceinte ; de Pierre, fils illégitime du comte Besouklov ; de Nicolas Rostov et de sa cousine Sonia, follement épris l’un de l’autre…
    Leurs vies insouciantes vont bientôt basculer à l’annonce de l’entrée en guerre de la Russie aux côtés de l’Autriche. Aux joies futiles de la paix vont bientôt succéder les affres et les souffrances de la guerre, aux ors des bals, le rouge du sang et aux musiques des danses celui du canon et de la mitraille.
    Guerre et Paix a été consacré comme le meilleur roman de tous les temps.

La Maison du Cap La succession Les bottes suédoises

  • La maison du Cap, de Françoise Bourdon.
    Françoise Bourdon peint un tableau captivant du bassin d'Arcachon de 1849 à 1947 en évoquant traditions et histoire d'un lieu fascinant, terre élective d'artistes et station balnéaire en vogue.
  • La succession, de Jean-Paul Dubois.
    Avec La Succession, Jean-Paul Dubois nous livre une histoire déchirante où l’évocation nostalgique du bonheur se mêle à la tristesse de la perte. On y retrouve intacts son élégance, son goût pour l’absurde et quelques-unes de ses obsessions.
  • Les bottes suédoises, d'Henning Mankell.
    Après l’immense succès des Chaussures italiennes, auquel il fait suite, Les Bottes suédoises brosse le portrait en clair-obscur d’un homme tenaillé par le doute, le regret, la peur face à l’ombre grandissante de la mort - mais aussi la soif d’amour et le désir -, d’un être amené par les circonstances à revisiter son destin et à reprendre goût à la vie. Tel est l’ultime roman de Henning Mankell : une œuvre d’une sobriété élégiaque et poignante, traversée et portée par la beauté crépusculaire des paysages.

À paraitre.

L'archipel d'une autre vie, d'Andréï Makine
Vie de Monsieur Leguat, de Nicolas Cavaillès.
Meurtrier sans visage, d'Henning Mankell

Partage

100 lectures

mardi, 17 janvier 2017

*Parutions Audiolib, février 2017.

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi Voici venir les rêveurs Laëtitia, ou la fin des hommes
Sans feu ni lieu La Chimiste Les Lois naturelles de l'enfant

Ces titres sont annoncés pour le 15 février 2017.

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, de Laurent Gounelle, lu par Ingrid Donnadieu, 6h46.
Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, décide d’aider son ami d’enfance, Jérémie, un jeune prêtre de campagne accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. Conseillère en communication, athée, Alice se met en tête d’utiliser ses outils marketing pour parvenir à remplir l’église de son ami. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, Alice va découvrir une vérité universelle particulièrement troublante. Une vérité concernant l’homme et la clé de son épanouissement, ignorée par les religieux, perdue au fil des siècles...

Voici venir les rêveurs, d'Imbolo Mbue, lu par Julien Chatelet, 11h57.
L'Amérique, Jende Jonga en a rêvé. Pour lui, pour son épouse Neni et pour leur fils Liomi. Quitter le Cameroun, changer de vie, devenir quelqu'un. Obtenir la Green Card, devenir de vrais Américains. Ce rêve, Jende le touche du doigt en décrochant un job inespéré : chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Au fil des trajets, entre le clandestin de Harlem et le big boss qui partage son temps entre l'Upper East Side et les Hamptons va se nouer une complicité faite de pudeur et de non-dits. Mais nous sommes en 2007, la crise des subprimes vient d'éclater. Jende l'ignore encore : en Amérique, il n'y a guère de place pour les rêveurs...

Laëtitia ou la fin des hommes, d'Ivan Jablonka, lu par Maia Baran, 11h12.
Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d’être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans. Ce fait divers s’est transformé en affaire d’État : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du «présumé coupable», précipitant 8 000 magistrats dans la rue. Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l’enquête, avant d’assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d’histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière : un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer.

Sans feu ni lieu, de Fred Vargas, lu par Philippe Allard, 7h46.
Pourquoi Louis Kehlweiler dit l’Allemand, Marc, Lucien et Mathias, les « Évangélistes » de Vandoosler le Vieux, tiennent-ils à sauver Clément Vauquer, vingt-neuf ans, traqué par toutes les polices de Nevers et de Paris, un détraqué accusé des assassinats effroyables d’au moins deux jeunes femmes ? Avec un humour et une légèreté virtuoses, Fred Vargas fait rebondir les situations, réinvente la manière de parler de ses personnages, cisèle leur portrait, et les rend si attachants.

La Chimiste, de Stephenie Meyer, lu par Pulchérie Gadmer, 17h18.
Dans l’une des agences les plus secrètes du gouvernement américain, Alex est appelée « La chimiste » pour sa capacité hors normes à savoir faire parler les criminels. Mais, détentrice d’informations trop confidentielles, l’agence va vouloir sa mort et vite… Son ancien responsable lui offre une échappatoire: une dernière mission… une dernière trahison ? Elle se prépare au combat le plus difficile de sa vie mais un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser logiques et certitudes… Comment alors survivre à une chasse à l’homme quand on n'est plus seule à devoir se protéger ?

Les lois naturelles de l'enfant, de Céline Alvarez, lu par l'auteur, 10h30.
L’enfant naît « câblé » pour apprendre et pour aimer. Pourtant, par manque d’information, nous lui imposons un système éducatif inadapté qui freine son apprentissage et n’encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40 % de nos enfants sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en zone d’éducation prioritaire à Gennevilliers. Elle a respecté les « lois naturelles de l’enfant » et les résultats ont été exceptionnels. A la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90 % de moyenne section étaient lecteurs et affichaient d’excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales. Elle partage ici son expérience, les activités qui peuvent aider les enfants à développer leur potentiel, ainsi que la posture appropriée de l’adulte.

Partage

108 lectures

lundi, 2 janvier 2017

*Parutions Audiolib, janvier 2017.

Ces livres sont annoncés pour le 18 janvier 2017.

Le dernier des nôtres, d'Adélaïde de Clermont-Tonnerre, lu par Rémi Bichet, 11h44.
Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme. Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère agonise en accouchant d'un petit garçon. Avec puissance et émotion, Adélaïde de Clermont Tonnerre nous fait traverser ces continents et ces époques que tout oppose : des montagnes autrichiennes au désert de Los Alamos, des plaines glacées de Pologne aux fêtes new-yorkaises, de la tragédie d’un monde finissant à l’énergie d’un monde naissant... Deux frères ennemis, deux femmes liées par une amitié indéfectible, deux jeunes gens emportés par un amour impossible sont les héros de ce roman tendu comme une tragédie, haletant comme une saga. Vous ne dormirez plus avant de découvrir qui est vraiment « le dernier des nôtres ».

Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom, de Barbara Constantine, lu par Benjamin Jungers, 4h3.
Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobile home avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss adore faire la fête et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va chaparder dans les potagers voisins... Mais comme il a peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (sa mère lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), allongée au milieu de ses choux, en larmes parce qu’elle n’arrive pas à se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom n'était pas passé par là...

Petits secrets, grands mensonges, de Liane Moriarty, lu par Danièle Douet, 15h32.
Jane, mère célibataire, vient d’emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans. Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter – elle se souvient de tout et ne pardonne jamais – et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui semble toujours mal à l’aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention à dissimuler leurs propres secrets... Cependant, suite à un simple incident à l’école que fréquentent les enfants des trois amies, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent, jusqu’au point où il n’est plus possible d’ignorer les révélations qui sont faites.

HHhH, de Laurent Binet, lu par Emmanuel Dekninck, 11h6.
Prague, 1942, opération « Anthropoïde » : deux parachutistes tchèques sont chargés par Londres d'assassiner Reinhard Heydrich, le chef de la Gestapo et des services secrets nazis, le planificateur de la Solution finale, le « bourreau de Prague ». Heydrich, le bras droit d'Himmler. Chez les SS, on dit de lui : « HHhH ». Himmlers Hirn heisst Heydrich – le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich. Dans ce livre, les faits relatés comme les personnages sont authentiques. Pourtant, une autre guerre se fait jour, celle que livre la fiction romanesque à la vérité historique. L'auteur doit résister à la tentation de romancer. Il faut bien, cependant, mener l'histoire à son terme…

Le Terrorisme expliqué à nos enfants, de Tahar Ben Jelloun, lu par Jean-Paul Solal et Astrid Roo, 3h6.
Les jeunes sont une proie privilégiée pour la peur qui s’est installée au coeur de l’Europe, et en France en particulier, depuis les derniers attentats djihadistes. Comment les aider à s’en libérer ? En mettant des mots sur la chose, en retraçant l’histoire du mot terrorisme et des réalités qu’il désigne, depuis certains des épisodes les plus sanglants de l’histoire jusqu’au déchaînement actuel du fondamentalisme islamiste, auquel l'essentiel du dialogue est consacré. À nouveau, c’est avec sa fille que Tahar Ben Jelloun s’explique ici.

L'effet papillon / La cinquième enquête du Département V, de Jussi Adler-Olsen, lu par Julien Chatelet, 16h52.
Si William Stark n’avait pas été intrigué par un SMS envoyé du Cameroun, René Ericksen, son boss au Bureau d’Aide au Développement, n’aurait pas été obligé de se débarrasser de lui. Si Marco, un jeune voleur gitan n’avait pas trouvé refuge là où le cadavre putréfié de Stark végète depuis trois ans, son oncle, chef d’un réseau mafieux, n’aurait pas lancé ses hommes à ses trousses à travers tout Copenhague pour l’empêcher de révéler à la police l’existence de ce corps qu’il a enterré de ses propres mains... Pour stopper cet engrenage de la violence, l’inspecteur Carl Mørck et l’équipe du Département V doivent retrouver Marco. Et remonter la piste d’une affaire dont les ramifications politiques et financières pourraient bien faire vaciller l’intégrité politique du Danemark.

Les Salauds devront payer, d'Emmanuel Grand, lu par Christophe Reymond, 10h15.
Wollaing. Une petite ville du Nord minée par le chômage. Ici, les gamins rêvent de devenir joueurs de foot ou stars de la chanson. Leurs parents ont vu les usines se transformer en friches et, en dehors des petits boulots et du trafic de drogue, l’unique moyen de boucler les fins de mois est de frapper à la porte de prêteurs véreux. À des taux qui tuent... Aussi, quand la jeune Pauline est retrouvée assassinée dans un terrain vague, tout accuse ces usuriers modernes et leurs méthodes musclées. Mais derrière ce meurtre, le commandant de police Erik Buchmeyer distingue d’autres rancoeurs. D’autres salauds. Et Buch sait d’expérience qu’il faut parfois écouter la petite idée tordue qui vous taraude, la suivre jusque dans les méandres obscurs des non-dits et du passé.

Partage

143 lectures

mardi, 1 novembre 2016

*Parutions Audiolib, décembre 2016.

Dieu n'habite pas La Havane Fleurs de ruine L'Homme qui voyait à travers les visages
Petit pays Un avion sans elle

Ces titres sont annoncés pour le 30 novembre.

  • Dieu n'habite pas La Havane, de Yasmina Khadra, lu par Bernard Gabay, 6h44.
    À l’heure où le régime castriste semble avoir vécu, Juan del Monte Jonava, à cinquante ans passés, chante toujours dans les cabarets de La Havane. Sa voix magnifique qui électrisait les foules lui a valu le surnom de « Don Fuego », mais le temps s’est écoulé et sa gloire s’est ternie. En quête d’un nouveau contrat, il traîne son mal-être dans les rues de la ville, quand il tombe sur Mayensi. Malgré la différence d’âge, il éprouve pour elle une attirance de plus en plus forte et, à son contact, la vitalité et la passion qu’il croyait à jamais disparues renaissent en lui. Hélas, cette beauté farouche semble nourrir une étrange méfiance à l’égard des hommes. Et si Don Fuego réussit à la séduire, il sait que ce moment de bonheur parfait ne pourra être qu’une parenthèse miraculeuse.
  • Fleurs de ruine, de Patrick Modiano, lu par Franck Desmedt, 2h35.
    « Je m’étais assis à la terrasse de l’un des cafés, vis-à-vis du stade Charlety. J’échafaudais toutes les hypothèses concernant Philippe de Pacheco dont je ne connaissais même pas le visage. Je prenais des notes. Sans en avoir clairement conscience, je commençais mon premier livre. Ce n’était pas une vocation ni un don particuliers qui me poussaient à écrire, mais tout simplement l’énigme que me posait un homme que je n’avais aucune chance de retrouver, et toutes ces questions qui n’auraient jamais de réponse. Une fille s’avançait sous les feuillages des arbres du boulevard Jourdan. Sa frange blonde, ses pommettes et sa robe verte étaient la seule note de fraîcheur dans ce début d’après-midi d’août. À quoi bon tâcher de résoudre des mystères insolubles et poursuivre des fantômes, quand la vie était là, toute simple, sous le soleil ? »
  • L'homme qui voyait à travers les visages, d'Éric-Emmanuel Schmitt, lu par Thierry Lopez, 10h58.
    Une vague d’attentats ensanglante Charleroi. Morts et blessés s’accumulent. On soupçonne des mobiles religieux sous ces actes radicaux. Augustin, jeune stagiaire au journal local, se trouve pris, malgré lui, au coeur des événements. Pour prouver qu’il n’est pas l’idiot que tout le monde croit, il mène son enquête. Pour cela, il possède un don unique : il voit à travers les visages, percevant autour de chaque personne les êtres minuscules souvenirs, anges ou démons — qui la motivent ou la hantent. Est-il un fou ? Ou le sage qui déchiffre la folie des autres ?
  • Petit pays, de Gaël Faye, Lu par l’auteur, 5h40.
    En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite soeur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu.
  • Un avion sans elle, de Michel Bussi, lu par François Hatt, 12h56.
    Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule. Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante, jusqu'à ce que les masques tombent. Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ? Ou bien quelqu'un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?

Partage

161 lectures

- page 1 de 21